Le gouvernement du Mexique étend les conditions de l’aide aux utilisateurs de la banque

Le délai établi de 120 jours civils pour recevoir et assister aux demandes de restructuration de crédit a expiré le 26 juin. Cependant, compte tenu des conditions actuelles de l’éventualité, la Commission nationale des banques et des valeurs mobilières CNBV a décidé de prolonger jusqu’au 31 juillet la validité des critères comptables spéciaux (CCE), a fait savoir lundi le ministère des Finances et du Crédit public (SHCP). c’est une déclaration.

Dans le but de renforcer immédiatement la liquidité des familles et des entreprises, ainsi que d’inciter les emprunteurs à récupérer avant de réactiver leurs paiements, la CNBV a annoncé, depuis le 26 mars 2020, les CCE applicables aux établissements de crédit, à titre temporaire, qui permettent la restructuration des crédits à la consommation, au logement et commerciaux en vigueur au 28 février de cette année. Grâce à ces facilités réglementaires, les institutions financières ont accordé un délai de grâce de 4 à 6 mois aux familles et aux entreprises concernées par l’éventualité, durant lesquelles elles n’étaient pas obligées de payer les institutions de capital et / ou les intérêts sur leurs prêts. Cela ne signifie pas affecter vos antécédents de crédit ou l’accumulation d’intérêts de retard. Par ailleurs, pour les institutions financières, les CCE ont accordé la facilité réglementaire de ne pas enregistrer les prêts restructurés en tant que prêts en souffrance, ce qui a conduit à ne pas augmenter les réserves pendant le moratoire de paiement, permettant de maintenir l’octroi de crédit aux familles et aux entreprises, en stabilisant à court terme, ses niveaux de rentabilité et de solvabilité dans l’attente d’une amélioration des conditions économiques. De plus, Infonavit a annoncé, après ratification demain par son conseil d’administration, l’extension des installations pour les travailleurs et les entreprises qu’elle a annoncée en mars dernier sous la forme: d’une assurance chômage universelle d’une durée maximale de 3 mois et sans quote-part; Prolongations jusqu’à trois mois sans intérêts (tolérance de paiement) et ajustement du facteur de paiement jusqu’à 50% en cas de grève technique impliquant une réduction salariale convenue entre l’employeur et les travailleurs. De même, flexibilité pour les processus de création de crédits. “Les prestations peuvent être demandées jusqu’au 31 août. De même, un plan de prise en charge des bénéficiaires sera mis en place lorsque les dates de fin de leurs prestations seront respectées”, a précisé le SHCP.

Soutien de Banobras et Fonacot Dans ce sens, Banobras utilisera les facilités réglementaires divulguées par la CNBV pour prolonger la durée de ses programmes au profit de ses emprunteurs. Les programmes Banobras soutiennent financièrement des projets d’infrastructure, en particulier pour les emprunteurs dont les sources de revenus ont diminué. Parmi les bénéficiaires du programme figurent des projets d’autoroutes qui ont vu leurs revenus baisser en raison de la diminution de la capacité des véhicules. Un soutien financier est également fourni aux entités fédérales, aux municipalités et aux organismes accrédités, afin que les entités infranationales disposent de liquidités pour poursuivre leurs actions prioritaires pendant l’éventualité. Pour sa part, Fonacot a mis en œuvre le plan de secours Fonacot, avec lequel les paiements non couverts en avril et mai ont été transférés à la fin de la durée des crédits sans frais pour l’emprunteur et avec un rapport de conformité avec le bureau de crédit. “Avec la prolongation de la durée des installations réglementaires autorisées par la CNBV et sous réserve de l’autorisation de ses instances dirigeantes, ledit programme prolongera sa durée jusqu’en juillet 2020”, a-t-il expliqué. Pour mesurer l’impact de cette mesure, jusqu’à présent, le plan de secours de Fonacot a bénéficié à 436 766 personnes, dont 280 494 ont reçu ce soutien pendant un mois, ainsi que 156 272 pour les deux mois. Le report a été jusqu’à présent de 494 millions 795 mille 168 pesos.

]]>