Soldes été 2020 : dates, sélections, conseils, bons plans

Occasions idéales pour faire des acquisitions à petits coûts, les soldes d’été pour le compte de l’année 2020 débutent en juillet et s’étendront comme à l’accoutumée, sur quatre bonnes semaines. Le compte à rebours est d’ores et déjà lancé, alors voici un conseil : soyez prêt ! Les promotions sont beaucoup plus alléchantes dès les premiers jours.

Soldes d’été 2020 : entre juillet et août

Si vous êtes à l’affût des réductions comme bon nombre, retenez ces deux dates : 15 juillet et 11 août. En effet, les soldes d’été 2020 commenceront précisément le mercredi 15 juillet et prendront fin le mardi 11 août. Ainsi, les dates nationales sont maintenant connues. À l’évidence, elles concernent essentiellement tous les départements de la France métropolitaine, voire ceux des Alpes-Maritimes (06), Corse-du-Sud (2A), Haute-Corse (2B) et les Pyrénées-Orientales (66). Par ailleurs, il faut noter que ces dates retenues sont les mêmes en ce qui concerne le commerce en ligne ou toute autre vente à distance.

Comment faut-il s’apprêter pour profiter au maximum de cette période des soldes ?

Lorsque vous espérez vraiment profiter pleinement de ces quelques jours de réduction, il faudra entreprendre les actions suivantes :

Faire du repérage chez les marchands

Ceci reste une stratégie très opportune à la veille des promotions. Il est recommandable d’effectuer votre repérage pendant les quelques jours qui précèdent le démarrage des soldes. Pour ce faire, il suffit de commencer à parcourir vos sites d’e-commerce préférés afin d’établir une liste des différents articles dont vous avez besoin.

À l’évidence, dès le démarrage des soldes, tous les vendeurs sont tenus d’indiquer la marge de rabais sur chaque produit. Cela permet à la clientèle de constater la différence par rapport au prix initial, et celui des soldes. Toutefois, lors de votre repérage, il est préférable de noter les prix de chaque article faisant partie de votre liste. C’est une bonne technique pour évaluer au mieux les réductions les plus alléchantes afin d’opter pour la meilleure offre.

Définir son budget

Il est crucial de considérer les marges de son budget avant d’entamer des opérations d’achat en période de solde. C’est la meilleure alternative pour éviter les achats inutiles et impulsifs. De plus, vous gagnerez clairement en temps. Si vous avez au préalable une vision assez claire des achats à effectuer, il vous suffit donc de définir juste un plafond pour vos dépenses et de trouver les bons articles afin de réaliser une bonne affaire.

Comment faire la différence entre les soldes et d’autres réductions ?

Hormis les périodes légales de soldes, certains commerçants organisent des opérations commerciales périodiques afin de vider leurs stocks. Bien que cesdites opérations n’utilisent pas la dénomination de « soldes », elles restent tout de même des occasions très profitables pour les intéressés. Toutefois, durant cette période de réduction, les commerçants sont libres de vendre leurs produits promotionnels ou non.

En réalité, les soldes constituent les seules périodes promotionnelles pendant lesquelles les commerçants sont susceptibles de vendre leur stock à perte. Il y a essentiellement trois éléments qui caractérisent les soldes :

  • la publicité tous azimuts ;
  • la réduction de prix (avec une possibilité de revente à perte) et
  • la période de quatre semaines fixe ainsi que la date définie par le code du commerce.

En dehors de ces caractéristiques, il faut noter que lors des soldes, les commerçants sont soumis à l’obligation d’établir nettement la distinction entre les produits soldés et ceux qui ne le sont pas. Par ailleurs, les produits mis en solde doivent avoir été proposés à la vente et payés depuis 1 mois minimum avant le début des soldes. C’est une disposition qui est censée empêcher les commerçants de faire venir des produits de moindre qualité spécialement pour les soldes.

Aussi, les commerçants sont tenus d’appliquer rigoureusement sur les produits soldés, les mêmes garanties relatives à ceux qui sont non soldés. Ainsi, qu’importe la période, le consommateur est en mesure de retourner aisément le produit au vendeur pour échange ou remboursement en cas d’insatisfaction.