Le Livret A peut-être bientôt soumis aux prélèvements sociaux ?

17 juillet 2012

Suscitant l’intérêt de tous, le placement favori des Français, que représente le Livret A, après avoir connu l’annonce du doublement de son plafond, puis une modification de celle-ci vers une mise en place plus progressive de ce projet, il semblerait aujourd’hui que cette formule d’épargne puisse connaître de nouvelles modifications, telles que l’application de prélèvement sociaux.

Vers une fiscalisation du Livret A ?

Préconisée par la Cour des Comptes, cette imposition du placement préféré des Français, sur le capital investi au-delà de 15 300 €, devrait entraîner encore de vives réactions de la part des différentes parties concernées, raison pour laquelle il est difficile, pour l’instant, de savoir si cette idée se concrétisera finalement un jour.
S’élevant actuellement à 15,5 % et devant vraisemblablement augmenter de 2 %, voire 3 %, avec la hausse de la CSG prévue, cette taxe risque de ne pas faire l’unanimité et de ne finalement pas être mise en place, le Livret A apparaissant, en effet, comme un véritable symbole difficile à aborder par tous les gouvernements quels qu’ils soient.

Un doublement du plafond qui n’aura peut-être pas lieu

Ne constituant pas la priorité pour aider au développement du logement social, comme peut l’être notamment la mise à disposition de terrains, le financement apporté par le Livret A et, par conséquent, le doublement de son plafond ne semble plus être à l’ordre du jour, la Cour des Comptes ne s’étant d’ailleurs pas prononcé  très clairement à ce sujet, indiquant seulement que cela « ne profiterait pas aux catégories les moins aisées de la population ».