Aperçu T2FY21: reprise significative pour le secteur électrique

En outre, le gouvernement de l’Inde devrait publier prochainement la politique tarifaire nationale, qui abordera la plupart des problèmes qui prévalent dans le secteur.

La demande d’électricité s’est considérablement redressée au T2FY21, ce qui s’est traduit par une amélioration des PLF thermiques et par la suite une augmentation des prélèvements de Coal India (CIL). La génération H1FY21 était plus faible, seulement 8,7% en glissement annuel (contre -16,4% au T1FY21) et les PLF thermiques se sont améliorés de 300bps par rapport au T1FY21 à 49,6%. La demande de pointe a atteint 176,6 GW le 18 septembre 20 (moins de 3,9% seulement par rapport aux niveaux de 183,8 GW de l’exercice 20). Cela a permis à CIL d’enregistrer une croissance de 9,6% en glissement annuel au T2FY21.

L’ouverture de l’économie a contribué à améliorer les recouvrements pour les discomptes et de nouveaux décaissements par le biais du programme PFC / REC devraient soulager la situation des créances dans les mois à venir. Ceci, combiné à deux autres développements attendus avec impatience – l’adoption de la loi modifiant la loi sur l’électricité et la politique tarifaire nationale – devrait entraîner une réévaluation du secteur. NTPC et Coal India sont nos meilleurs choix dans le secteur.

Plusieurs initiatives entreprises par le GoI pour soutenir le secteur
Celles-ci comprennent: (i) un soutien budgétaire via des prêts PFC / REC aux discomptes à hauteur de 900 milliards de roupies (278,5 milliards de roupies déjà décaissées jusqu’au 1er octobre 20; le montant peut être amélioré); (ii) privatisation de la distribution dans les UT (Chandigarh, Puducherry et Daman & Diu à terminer au cours de l’exercice 21) et (iii) gazéification / liquéfaction du charbon à travers des projets totalisant 400 milliards de roupies.

En outre, le Gouvernement indien devrait publier prochainement la politique tarifaire nationale, qui abordera la plupart des problèmes actuels dans le secteur. Ces mesures s’ajoutent au pipeline d’infrastructure nationale, qui prévoit des investissements de 25 milliards de roupies dans le secteur sur les exercices 20 à 25, et à l’amendement à la loi sur l’électricité, qui devrait être déposé lors de la session d’hiver du Parlement.

Aperçu Q2FY21e – Principaux actionnables
Maintenir NTPC comme l’un de nos meilleurs choix: une mise en service de capacité significative pourrait se poursuivre (ajout> 5 GW attendu au cours de l’exercice 21), tandis que l’amélioration de l’efficacité du capital et l’intégration des actifs acquis contribuent à une forte croissance des bénéfices. Les bénéfices de NTPC au T2FY21 devraient augmenter de 3,6% en glissement annuel, bien que PAT puisse être légèrement impacté si une partie du solde de remise de 5,5 milliards de roupies est fournie. On s’attend à ce qu’une grande partie de la remise se rétablisse au cours de l’exercice 21 lui-même grâce à une hausse du LPS attendue alors que les États continuent de reporter les paiements. Nous prévoyons une nouvelle reprise des PLF de charbon à l’avenir. Maintenez ACHETER avec TP de 165 roupies.

Coal India est notre autre premier choix: l’amélioration de la demande entraînant une hausse des PLF thermiques soutenue par l’initiative de Coal India visant à augmenter les volumes d’enchères électroniques en réduisant les primes et en remplaçant les importations a entraîné une augmentation des volumes au deuxième trimestre de l’exercice21. Au T2FY21, la production était de 115,1 millions d’euros (+ 10,6% en glissement annuel) et les prélèvements de 134,2 millions d’euros (+ 9,6% en glissement annuel). Nous nous attendons à ce que les PLF de charbon se rétablissent davantage à partir du troisième trimestre de l’exercice 21, ce qui contribuera à maintenir la dynamique de croissance des prélèvements de charbon. Nous estimons que le bénéfice de CIL au T2FY21e augmentera de 9,9% sur un an. Maintenez ACHETER avec des TP de Rs 258 / action.

IPP: Nous prévoyons des bénéfices plus élevés en glissement annuel pour JSW Energy (+ 3,3%) mais des bénéfices inférieurs en glissement annuel pour Torrent Power (-45,6%) et CESC (-13,5%) au T2FY21e. Chacune des trois sociétés a pu se remettre de l’impact du verrouillage au cours du trimestre. Étant donné que CESC et Torrent sont également impliqués dans les activités de franchise de distribution, ils ont été davantage touchés car ces entreprises ont été durement touchées en raison de problèmes de facturation et de recouvrement, et bien qu’elles se soient rétablies, elles sont toujours en dessous des niveaux d’avant Covid.

Obtenez en direct les cours des actions de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, calculez votre impôt à l’aide du calculateur d’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants du marché, les meilleurs perdants et les meilleurs fonds d’actions. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.