Hong Kong interdit les vols Air India et Vistara jusqu’au 30 octobre après que les passagers aient été testés positifs au COVID-19

Les interdictions précédentes étaient du 20 septembre au 3 octobre et du 18 août au 31 août.

Hong Kong a interdit les vols d’Air India et de Vistara du 17 au 30 octobre après que quelques passagers de leurs vols aient été testés positifs au COVID-19 après leur arrivée, a déclaré vendredi un haut responsable du gouvernement. C’est la troisième fois que les vols d’Air India en provenance de l’Inde sont interdits par le gouvernement de Hong Kong pour avoir amené des passagers testés positifs pour l’infection après leur arrivée. Les interdictions précédentes étaient du 20 septembre au 3 octobre et du 18 août au 31 août.

Les vols de Vistara sont interdits pour la première fois par le gouvernement de Hong Kong pendant la pandémie de coronavirus.
Les passagers en provenance d’Inde ne peuvent arriver à Hong Kong que s’ils ont un certificat COVID-19 négatif d’un test effectué dans les 72 heures avant le voyage, selon les règles émises par le gouvernement de Hong Kong en juillet.

De plus, tous les passagers internationaux sont tenus de se soumettre à un test COVID-19 après le vol à l’aéroport de Hong Kong.
“Quelques passagers qui ont voyagé sur le vol Delhi-Hong Kong d’Air India et le vol Chennai-Hong Kong de Vistara jeudi ont été testés positifs au COVID-19 après l’arrivée”, a déclaré le haut responsable du gouvernement. “Par conséquent, les vols de ces deux compagnies aériennes ont été interdits du 17 au 30 octobre par le gouvernement de Hong Kong”, a ajouté le responsable.

Outre l’Inde, un certificat négatif COVID-19 avant le vol est obligatoire pour tous les passagers du Bangladesh, d’Indonésie, du Kazakhstan, du Népal, du Pakistan, des Philippines, d’Afrique du Sud et des États-Unis, selon les règles du gouvernement de Hong Kong. Une compagnie aérienne opérant un vol à destination de Hong Kong à partir de l’un de ces neuf pays doit soumettre un formulaire avant le départ, indiquant que tous les passagers à bord ont des certificats négatifs COVID-19. Les vols réguliers de passagers internationaux continuent d’être suspendus en Inde depuis le 23 mars en raison de la pandémie.

Cependant, les compagnies aériennes indiennes sont autorisées à exploiter des vols internationaux spéciaux dans le cadre de la mission Vande Bharat depuis mai de cette année et dans le cadre des pactes bilatéraux sur la bulle aérienne depuis juillet de cette année. Dans le cadre d’un pacte bilatéral sur la bulle aérienne, les compagnies aériennes des deux pays peuvent opérer des vols internationaux avec certaines restrictions. L’Inde a conclu de tels pactes avec environ 17 pays.

Obtenez en direct les cours des actions de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, calculez votre impôt à l’aide du calculateur d’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants du marché, les meilleurs perdants et les meilleurs fonds d’actions. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.