Infrastructure-as-Code: 3 scénarios de pipeline pour une intégration et une livraison continues

L’infrastructure en tant que code (IaC) reprend toutes les techniques éprouvées de développement de logiciels DevOps et les applique à l’infrastructure cloud. C’est un type de gestion de la configuration qui peut codifier les ressources d’infrastructure d’une organisation entière, les engageant dans un système de contrôle pour permettre des flux de travail plus efficaces.

Il n’est pas rare que les applications cloud disposent d’environnements de déploiement distincts pour les différentes étapes de leur cycle de publication. Les environnements de développement, de préparation et de production sont souvent utilisés comme des entités distinctes, composées de ressources en réseau telles que des bases de données et des serveurs d’applications. Parfois, ces environnements ne sont pas synchronisés et cette «dérive de l’environnement» peut avoir un impact dévastateur sur le développement. IaC est un antidote à ce problème, permettant aux équipes de développement d’applications d’utiliser les pipelines d’intégration continue (CI) et de livraison continue (CD) pour atteindre les objectifs suivants de manière transparente:

Diminution des délais de mise en œuvre des modifications et des fonctionnalités

Les améliorations ci-dessus conduisent à une augmentation marquée de la productivité et de la qualité des produits, ce qui a un impact notable sur la satisfaction des clients. Cependant, fournir IaC à des environnements multiples ou hybrides est un défi que de nombreuses organisations doivent encore surmonter. C’est incroyablement complexe et truffé de problèmes de sécurité et de conformité qui nécessitent beaucoup de réflexion et de planification.

Surmonter les obstacles à l’infrastructure en tant que code

Il ne fait aucun doute que l’IaC est une méthodologie précieuse pour les équipes opérationnelles, mais elle peut présenter ses propres défis. Le suivi peut être un problème. À savoir, la possibilité de vérifier la divergence de l’infrastructure réelle par rapport au code d’infrastructure engagé et d’alerter l’équipe lorsque cela se produit. Un autre défi consiste à perfectionner la capacité d’orchestrer l’automatisation de code complexe afin de capitaliser sur le véritable potentiel de l’IaC.

Surmonter les obstacles

La pose de pipelines pour IaC fournit un support d’orchestration et d’exécution prêt pour les correspondances dans lequel déployer les changements d’infrastructure, très similaire à celui du code d’application. Ces pipelines pour l’infrastructure peuvent être utilisés dans les scénarios suivants:

1. Créer des images de VM immuables pour les plates-formes cloud

Afin de rester au top de la conformité, de la sécurité et des performances, les organisations créent souvent des images de machine virtuelle (VM) personnalisées pour héberger leurs plates-formes. C’est une bonne idée, mais la création de ces images via des pipelines garantit la cohérence et le suivi de l’exécution peut résoudre de nombreux problèmes:

Exemples d’outils: Packer, Vagrant, Linuxkit

2. Application des changements d’infrastructure

Les changements d’infrastructure sont des tâches critiques et doivent être effectués avec prudence. Une petite modification de l’infrastructure peut avoir un effet en cascade, il est donc extrêmement important que le code passe par un processus de vérification rigoureux. L’utilisation d’un pipeline auditable aide à l’exécution de l’orchestration de ces changements et donne également aux équipes une plus grande confiance et une plus grande tranquillité d’esprit:

Pipeline simple pour l’infrastructure en tant que code

Pipeline complexe pour l’infrastructure en tant que code

Exemples d’outils: Terraform, CloudFormation

3. Détection de pipeline et de dérive IaC

Pour les secteurs hautement réglementés comme la santé et la finance, la conformité aux normes gouvernementales et industrielles est un problème quotidien. Certaines de ces normes exigent une validation périodique de l’infrastructure informatique et réseau. L’exécution de ces contrôles à l’aide de pipelines fournit une couche de transparence et de détection de dérive qui serait autrement impossible à atteindre:

Pipeline de conformité en tant que code

Détection de dérive

Exemples d’outils: Inspec, Prowler

La route à venir

Les composants natifs du cloud ont gagné en popularité ces dernières années, donnant lieu à des modèles de livraison continue GitOps. GitOps permet aux développeurs d’effectuer des tâches qui autrement tomberaient aux pieds des opérateurs informatiques. Les descriptions déclaratives des changements d’infrastructure sont stockées dans un référentiel Git, qui peut ensuite être automatiquement mis en correspondance avec l’état de l’infrastructure, donnant aux équipes une visibilité inégalée.

Les principes de base de GitOps sont les suivants:

L’ensemble de l’infrastructure du système est décrit de manière déclarative L’état du système souhaité est versionné dans le mécanisme GitA pour garantir l’exactitude et les alertes en cas de divergence Les modifications apportées à l’infrastructure sont déclenchées via PR. Les modifications de RP approuvées sont automatiquement appliquées à l’infrastructure