Le Chili autorise la réouverture de restaurants dans certaines municipalités

“C’est un pas à pas, ça peut être un pas en avant ou ça peut être en arrière. On donne plus de liberté, mais on demande plus de responsabilité”, a déclaré le ministre de la Santé, Enrique Paris, lors de l’équilibre quotidien sur l’évolution de la pandémie.

La nouvelle mesure permettra de sortir toute la semaine – bien que le couvre-feu nocturne reste au niveau national -, l’ouverture de bars et de restaurants uniquement sur les terrasses ou trottoirs, l’exploitation de cinémas, théâtres, pubs ou discothèques à capacité limitée, ainsi que comme des gymnases ou des activités sportives pouvant accueillir jusqu’à 25 personnes à l’extérieur.

La disposition commence à être appliquée à partir de mardi prochain et permet également l’ouverture d’établissements d’enseignement à la demande des maires et dans le cadre de mesures sanitaires. Les rassemblements sociaux sont étendus jusqu’à 50 personnes.

Outre les quatre quartiers de la capitale qui font avancer l’enfermement, la mesure s’étend à une autre ville de la région métropolitaine et à deux autres dans la région voisine de Valparaíso. Les autorités ont appelé à la responsabilité citoyenne dans cette nouvelle étape.

Le Chili a atteint 409974 cas de coronavirus ce dimanche, après que 1966 nouvelles infections aient été signalées au cours des dernières 24 heures (dans la moyenne des dernières semaines). Il enregistre également 11 244 décès dans le pays, après 63 nouveaux décès.