Le gouvernement ne peut pas étendre le système de garantie de crédit de 3 milliards de roupies pour les MPME au-delà d’octobre

Il est peu probable que le gouvernement prolonge le système de garantie de ligne de crédit d’urgence de 3 billions de roupies (ECLGS) pour le secteur des MPME au-delà d’octobre, même si le montant sanctionné jusqu’à présent ne représente que près de 65% de l’objectif, selon des sources.

Le programme vise à fournir un soutien financier aux entreprises, principalement les micro, petites et moyennes entreprises (MPME), touchées par le ralentissement déclenché par la pandémie de coronavirus.

Les sources ont déclaré que l’objectif était de fournir un soutien à toutes les personnes touchées et que s’il n’y a pas de preneurs pour le programme, il n’est pas nécessaire de prolonger le programme même s’il reste de la place.

Le 1er août, le gouvernement a élargi la portée du régime de 3 billions de roupies en doublant le plafond supérieur des prêts en cours et en incluant certains prêts accordés à des professionnels tels que des médecins, des avocats et des comptables agréés à des fins commerciales relevant de sa compétence.

Pour garantir que davantage d’entreprises puissent bénéficier du régime, il a été décidé d’augmenter le plafond supérieur des prêts en cours le 29 février pour être éligibles au régime de Rs 25 crore à Rs 50 crore.

Le montant maximal du financement de la ligne de crédit d’urgence garantie (GECL) dans le cadre du programme a été augmenté en conséquence de 5 crore Rs à 10 crore Rs.

Annoncé dans le cadre du paquet économique du gouvernement de 20,97 milliards de roupies à la suite de la pandémie de coronavirus, le programme a ensuite été modifié pour être rendu applicable aux entreprises avec un chiffre d’affaires annuel de Rs 250 crore par rapport au seuil antérieur de Rs 100 crore.

Les banques et les sociétés financières non bancaires (NBFC) ont approuvé des prêts d’une valeur d’environ Rs 1,87,579 billion tandis que les décaissements s’élevaient à Rs 1,36,140 crore au 5 octobre.

Le 20 mai, le Cabinet a approuvé un financement supplémentaire pouvant atteindre 3 billions de roupies à un taux concessionnel de 9,25 pour cent par l’intermédiaire de l’ECLGS pour le secteur des MPME.

Dans le cadre de ce programme, une couverture de garantie à 100% sera fournie par la National Credit Guarantee Trustee Company (NCGTC) pour un financement supplémentaire allant jusqu’à 3 billions de roupies aux MPME éligibles et aux emprunteurs intéressés par l’Agence de développement et de refinancement des micro-unités (MUDRA) sous la forme de Installation GECL.

Le programme sera applicable à tous les prêts sanctionnés dans le cadre de la facilité GECL pendant la période allant de la date d’annonce du programme au 31 octobre ou jusqu’à ce que le montant de 3 billions de roupies soit sanctionné en vertu de la GECL, selon la première éventualité.

Cher lecteur,

Business Standard s’est toujours efforcé de fournir des informations et des commentaires à jour sur les développements qui vous intéressent et qui ont des implications politiques et économiques plus larges pour le pays et le monde. Vos encouragements et vos commentaires constants sur la façon d’améliorer notre offre n’ont fait que renforcer notre détermination et notre engagement envers ces idéaux. Même en ces temps difficiles découlant de Covid-19, nous continuons à rester déterminés à vous tenir informés et à jour avec des nouvelles crédibles, des opinions faisant autorité et des commentaires incisifs sur des questions d’actualité pertinentes.
Nous avons cependant une demande.

Alors que nous luttons contre l’impact économique de la pandémie, nous avons encore plus besoin de votre soutien afin de pouvoir continuer à vous offrir un contenu de plus grande qualité. Notre modèle d’abonnement a reçu une réponse encourageante de la part de nombreux d’entre vous, qui vous êtes abonnés à notre contenu en ligne. Plus d’abonnement à notre contenu en ligne ne peut que nous aider à atteindre les objectifs de vous offrir un contenu encore meilleur et plus pertinent. Nous croyons en un journalisme libre, juste et crédible. Votre soutien à travers plus d’abonnements peut nous aider à pratiquer le journalisme auquel nous nous engageons.

Soutenez le journalisme de qualité et abonnez-vous à Business Standard.

Éditeur numérique