Megacable maintient ses plans d’investissement malgré la pandémie

Si l’incertitude est arrivée avec le début de la pandémie, la confiance est revenue en avril: face à la mobilité réduite, les personnes effectuaient à domicile des activités qu’elles faisaient auparavant à l’extérieur et, pour cela, elles auraient besoin de la télévision, de l’internet et du téléphone. Par conséquent, la société a décidé de ne pas reporter les plans.

«Les chiffres vont bon train», déclare Gerardo Seifert Arriola, directeur marketing de Megacable. “Le besoin des services continue et, bien que nous ne voulions pas être des devins, nous sommes convaincus que tout ira bien.”

L’entreprise a clôturé le deuxième trimestre de l’année avec plus de 3,22 millions d’abonnés Internet, soit 6,8% de plus que ceux enregistrés à la même période de 2019. Les utilisateurs de vidéos ont également augmenté. En juin 2020, il y avait plus de 3,2 millions de clients, un chiffre de 1,4% de plus que l’an dernier.

Le segment de la téléphonie fixe termine le deuxième trimestre de l’année avec plus de 2,2 millions d’utilisateurs, 14,1% de plus que sur la même période de 2019. Concernant la téléphonie mobile, les clients atteints à fin juin étaient de 44 000, selon le rapport Financier mégacable.

Mais atteindre ces chiffres signifiait s’adapter en un temps record à toutes les évolutions du marché, de la demande croissante de services aux nouvelles formes de paiement demandées par le consommateur, ce qui ne devait pas se produire si soudainement.

Expansion: Quels sont les changements les plus importants qui se sont produits depuis le début de l’éventualité?
Gerardo Seifert: Fin mars, alors que le séjour à domicile commençait à être géré, nous avons constaté une diminution des déconnexions des utilisateurs et, d’autre part, une demande plus élevée de nouveaux utilisateurs, qui s’est réaffirmée en avril. Ce fut un mois où les gens s’enfermaient et avaient besoin d’avoir des services de télécommunications à domicile, principalement Internet. Au cours de ces deux mois, le marché résidentiel ou de masse, comme nous l’appelons, a connu une croissance importante.