Merkel veut augmenter les restrictions en Allemagne en raison de l’avance du COVID-19

Désormais, le niveau à partir duquel ces restrictions seront imposées sera de 35 infections pour 100 000 cas en 7 jours, au lieu de 50 pour 100 000, comme cela prévalait jusqu’à présent, rapporte l’hebdomadaire Der Spiegel.

Ces mesures visent à freiner l’augmentation des nouveaux cas enregistrés depuis plusieurs jours.

L’Allemagne a enregistré 5 132 nouvelles infections à coronavirus ce mercredi, le niveau le plus élevé depuis avril selon de nouveaux chiffres de l’Institut Robert Koch (RKI) de virologie, compétent en la matière. La marque s’approche du pic d’infections enregistré dans le pays, fin mars et début avril, avec environ 6000 par jour.

Mardi, le nombre de nouvelles infections était de 4 122. Depuis le début de la pandémie, l’Allemagne a enregistré 334 585 infections confirmées, avec un total de 9 677 décès.

“Ne retournons pas en mars”, c’est ainsi que l’Europe vit les restrictions contre la pandémie

Dans les zones où le taux de contagion sera supérieur à 50 pour 100 000 pendant au moins une semaine, de nouvelles restrictions seront imposées “systématiquement”, comme la limitation des réunions privées, selon ce projet d’accord. Le nombre de personnes pouvant se rencontrer n’a pas été précisé.

Pour les entreprises concernées par ces mesures, le gouvernement et les régions promettent une aide financière. Ce projet décrit la lutte contre la pandémie comme une tâche de «dimension historique».