Ardern vise une victoire écrasante aux élections néo-zélandaises

PHOTO DE DOSSIER: La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern participe à un débat télévisé avec la dirigeante nationale Judith Collins à TVNZ à Auckland, Nouvelle-Zélande, le 22 septembre 2020. Fiona Goodall / Pool via REUTERSPHOTO DE DOSSIER: La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern participe à un débat télévisé avec la dirigeante nationale Judith Collins à TVNZ à Auckland, Nouvelle-Zélande, le 22 septembre 2020. Fiona Goodall / Pool via . (POOL /)

Par Praveen Menon

WELLINGTON, 17 octobre (.) – Le Parti travailliste du Premier ministre Jacinda Ardern vise une victoire écrasante aux élections générales de Nouvelle-Zélande samedi, ce qui pourrait aboutir au premier gouvernement à parti unique depuis des décennies.

Le Parti travailliste est en passe de remporter 66 des 120 sièges du Parlement monocaméral du pays, le meilleur résultat depuis que la Nouvelle-Zélande a adopté un système de vote proportionnel en 1996.

“Il s’agit d’un changement historique”, a déclaré le commentateur politique Bryce Edwards de l’Université de Victoria à Wellington, décrivant l’élection comme l’un des plus grands changements dans l’histoire électorale de la Nouvelle-Zélande en 80 ans.

“C’est un nouveau scénario”, a-t-il ajouté.

Avec 40% des bulletins comptés, le Parti travailliste obtient 50,1% des voix, devant le Parti national d’opposition, Judith Collins, qui obtient 26,2%, a indiqué la Commission électorale.

Les élections représentent, dans une large mesure, un référendum sur la gestion par Ardern du COVID-19.

«Si ces chiffres se maintiennent, ce sera un mandat très fort», a déclaré le ministre des Finances Grant Robertson. «Les gens sont très reconnaissants et heureux de la façon dont nous avons géré la pandémie et ils aiment le plan que nous avons pour l’économie», a-t-il souligné.

(Information de Praveen Menon; édité par William Mallard et Raju Gopalakrishnan; traduit par Jorge Martínez)