Brésil – Dia a réalisé un chiffre d’affaires net de 1,7 milliard au troisième trimestre, 2,5 de plus, et a augmenté ses ventes comparables de 6,3%

27/03/2020 Employé avec masque de coronavirus des supermarchés Dia ECONOMIA DIA 27/03/2020 Employé avec un masque de coronavirus des supermarchés Dia ECONOMIA DIA

MADRID, 15 ANS (EUROPA PRESS)

Grupo Dia a réalisé un chiffre d’affaires de 1679,2 millions d’euros au troisième trimestre de cette année, soit une augmentation de 2,5% par rapport à la même période de 2019, tout en augmentant dans le même temps les ventes comparables de 6,3% , tirée principalement par l’Espagne et le Brésil, avec une augmentation de la taille du panier moyen grâce aux mesures de transformation commerciale.

Entre janvier et juin, la société, qui présentera ses comptes le 11 novembre, a réalisé un chiffre d’affaires de 5194,5 millions d’euros, 2,2% de plus, avec une progression du chiffre d’affaires comparable de 7,9%, comme rapporté ce jeudi à la Commission nationale du marché des valeurs mobilières (CNMV).

A la fin du troisième trimestre, le groupe compte 6 207 magasins, ce qui représente une baisse de 7,6% par rapport aux 6 720 unités qu’il possédait un an plus tôt.

Plus précisément, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 1101,5 millions d’euros en Espagne au troisième trimestre, avec une augmentation de 4,9% et 7,6% en termes comparables, alors qu’au Brésil ils s’établissaient à 233, 3 millions d’euros, 15,8% de moins, mais avec une avance de 17,5% dans des sociétés comparables.

Au Portugal, ils s’établissent à 163,1 millions d’euros, 4,2% de plus, avec une augmentation de 1,1% dans des sociétés comparables, tandis que l’Argentine a réalisé un chiffre d’affaires de 181,3 millions d’euros, 17,3 % de plus et 3,5% de moins dans des ventes comparables.

“Dia a poursuivi sa trajectoire positive au cours du troisième trimestre et dans l’accumulation de l’année, grâce aux efforts de transformation continus qui ont été menés et qui se sont concentrés sur l’amélioration de l’offre de produits frais aux clients”, at-il souligné le PDG du groupe, Stephan DuCharme.

De même, il a souligné que la baisse du tourisme international pendant la haute saison des fêtes, qui a été visible dans le niveau de fréquentation des magasins, n’a pas eu d’impact significatif sur la performance annuelle à ce jour en Espagne et au Portugal, depuis une augmentation du niveau du panier moyen a été maintenue et la firme poursuit sa volonté de devenir l’offre de proximité choisie par les clients.

«Nous sommes soutenus par la performance positive des ventes en Amérique latine, car les deux marchés offrent de solides ventes nettes en monnaie locale. En particulier, le Brésil continue de bénéficier de l’amélioration de la chaîne d’approvisionnement et de l’exploitation des magasins, ainsi que déploiement de la nouvelle stratégie commerciale. La performance de l’Argentine reste solide, malgré le contexte macroéconomique difficile dans lequel le pays est plongé », a-t-il ajouté.

CROISSANCE «FORTE» EN ESPAGNE.

En Espagne, la société poursuit la «forte» tendance positive des ventes nettes, malgré 8% de magasins en moins et les effets saisonniers négatifs de la période, avec une «forte» croissance «à données comparables» au cours du trimestre, soutenue dans l’amélioration de l’assortiment et dans la distribution des magasins qui soutiennent la nouvelle offre de produits frais.

Le nouveau modèle de franchise a déjà été implanté dans plus de 700 magasins en septembre, ce qui représente 65% des franchises en Espagne.

Selon la société, l’Espagne et le Portugal continuent de bien performer, bénéficiant de la nouvelle offre améliorée de produits frais et d’un nouveau modèle de franchise, tandis que le Brésil et l’Argentine affichent une croissance «solide» de leurs ventes nettes en monnaie locale, grâce à optimisation continue du réseau de magasins et des opérations dans les deux pays.