Viñales, ferme à la tête avec six Espagnols au deuxième classement

Le pilote catalan Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha) lors de l'un des entraînements organisés ce vendredi sur le circuit Motorland Alcañiz de Teruel.  EFE / Javier Cebollada
Le pilote catalan Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha) lors de l’un des entraînements organisés ce vendredi sur le circuit Motorland Alcañiz de Teruel. EFE / Javier Cebollada (Javier Cebollada /)

Madrid, 17 octobre (EFE) .- L’Espagnol Maverick Viñales (Yamaha YZR M 1) est resté ferme dans la direction des séances d’essais du Grand Prix MotoGP d’Aragon sur le circuit de Motorland de Alcañiz avec son record du premier jour et avec six pilotes espagnols directement placés dans le deuxième classement.
Outre Viñales, les pilotes Yamaha, l’Italien Franco Morbidelli et le Français Fabio Quartararo, qui ont subi une grave chute qui l’a envoyé directement à la clinique du circuit, le Britannique Cal Crutchlow (Honda RC 213 V) , l’espagnol Pol Espargaró (KTM RC 16), Joan Mir (Suzuki GSX RR) et Alex Márquez (Repsol Honda RC 213 V), le japonais Takaaki Nakagami (Honda RC 213 V) et l’espagnol Alex Rins (Suzuki GSX RR ) et Aleix Espargaró (Aprilia RS-GP).
Les conditions météorologiques -température- se sont considérablement améliorées pour la troisième manche d’essais libres MotoGP, bien qu’au départ aucun coureur n’ait pu abaisser les records de la première journée et même certains, comme dans le cas du leader du classement, l’Espagnol Maverick Viñales (Yamaha YZR M 1) ils l’ont pris avec un peu de calme.
Il a fallu attendre la dernière partie de la troisième séance pour qu’il y ait eu quelques nouveautés, les plus pertinentes, en plus de la chute sans conséquences de l’Italien Andrea Dovizioso (Ducati Desmosedicic GP20) dans son sixième virage, le meilleur chrono du Japonais Takaaki Nakagami (Honda RC 213 V), qui avec un record de 1: 48,374, a abaissé son record de la première journée de près d’une demi-seconde (1: 48,824), ce qui le place à la quatrième position provisoire de la catégorie.
Mais il y avait encore plus, car peu de temps après, le Français Fabio Quartararo (Yamaha YZR M 1) a subi une nouvelle chute, la deuxième du week-end, au virage quatorze, qui a subi un coup violent au côté gauche qui a contraint le pilote à abandonner. pilote sur une civière sur la piste alors qu’il essayait de sortir de son propre pied, mais l’inconfort dans sa jambe gauche était intense.
Quartararo a dû être transféré à la clinique du circuit pour passer le contrôle médical pertinent.
Un autre des pilotes qui s’est amélioré était l’Australien Jack Miller (Ducati Desmosedici GP20), dans son cas pour passer de la quatorzième position hier à la sixième aujourd’hui et, avec lui, avec le laissez-passer garanti au deuxième classement, le seul pilote de la Constructeur Borgo Panigale qui semblait avoir réussi, mais peu de temps après, ils ont annulé le temps pour avoir dépassé les limites du circuit.
L’Espagnol Alex Márquez (Repsol Honda RC 213 V), huitième hier et semblait exclu du deuxième classement, a réussi à améliorer son record personnel pour grimper à la sixième place et atteindre la septième finale.
Alors que tous les pilotes Ducati étaient exclus du deuxième classement, Andrea Dovizioso en tête, treizième.