Adidas annonce la vente de Reebok !

Adidas a annoncé qu’il allait vendre Reebok. Adidas a déclaré que cette décision était due à une stratégie de croissance pour les cinq prochaines années. “Reebok et Adidas seront en mesure de mieux réaliser leur potentiel de croissance de manière indépendante“, a déclaré le PDG Kasper Rorsted dans un communiqué.

Le fabricant allemand a racheté Reebok pour 3,8 milliards de dollars en 2006. L’achat était destiné à concurrencer Nike. Cependant, les mauvaises performances de Reebok ont conduit les investisseurs à demander à plusieurs reprises à Adidas de se défaire de la marque.

Les ventes nettes de Reebok ont chuté de 7 % au troisième trimestre 2020 pour atteindre 403 millions d’euros, après avoir chuté de 44 % au trimestre précédent. En 2019, Adidas a réduit la valeur comptable de Reebok de près de la moitié par rapport à 2018, pour la ramener à 842 millions d’euros. Entre-temps, Adidas a réussi à gagner du terrain contre Nike aux États-Unis avec sa marque principale, aidé par des partenariats avec des célébrités telles que Kanye West, Beyonce et Pharrell Williams.

Adidas peut soit transformer Reebok en une société publique distincte, soit vendre la marque à une société de capital-investissement ou à un autre grand groupe sportif.

Selon la société allemande, elle publiera ses résultats 2020 le 10 mars, et déclarera Reebok comme une activité abandonnée à partir du premier trimestre 2021. Selon une source bancaire, Reebok pourrait valoir environ 1 milliard d’euros.

Le fabricant textile américain VF Corp et le chinois Anta Sports semblent être des candidats potentiels intéressés par l’achat, rapportait en octobre le magazine économique allemand Manager Magazin, sans citer de sources.