Alibaba : Jack Ma a disparu depuis plus de deux mois

Jack Ma

Plusieurs médias ont rapporté la disparition de Jack Ma, l’homme d’affaires le plus important de Chine, et co-fondateur du géant du commerce électronique Alibaba. Certains rapports affirment que Ma n’a pas été vu en public depuis environ deux mois.

Bien qu’il ne soit plus un dirigeant d’Alibaba, Jack Ma reste l’actionnaire majoritaire de Ant Group, une entreprise dérivée d’Alibaba qui devait lancer la plus grande introduction en bourse de l’histoire en novembre dernier.

Jack Ma, Ant et Alibaba sont tous trois dans la ligne de mire des autorités chinoises depuis la veille de l’introduction en bourse prévue, lorsque Jack Ma est apparu pour critiquer les régulateurs du secteur financier et les banques d’État chinoises. À la suite de cette intervention, l’introduction en bourse a été interrompue deux jours seulement avant que les nouvelles actions ne commencent à être négociées à Hong Kong.

Les spéculations quant à la localisation de Jack Ma ont été récemment déclenchées par un rapport du Financial Times du 1er janvier qui a déclaré que Ma avait disparu en tant que visage de l’émission de télé-réalité africaine “Africa’s Business Heroes”, dans laquelle il faisait partie du jury.

Bien que l’émission ait été enregistrée à l’époque où Ma s’est heurtée aux autorités de régulation financière, le Financial Times a également rapporté que Jack Ma n’avait plus été vue en public depuis lors. À la mi-décembre, Bloomberg rapporte que Jack Ma avait reçu comme instruction de ne plus voyager à l’étranger sans autorisation gouvernementale.

Les grands médias chinois n’ont pas diffusé d’informations sur la disparition de Jack Ma. Ant ou Alibaba n’ont pas non plus publié de communiqués de presse ou de documents réglementaires sur la question.

La Chine a l’habitude de détenir par la force non seulement des dissidents et des avocats des droits de l’homme, mais aussi des cadres d’entreprises qui deviennent gênants. Guo Guangchang, dont Fosun International était un des bailleurs de fonds du Cirque du Soleil et de Studio 8, a brièvement disparu en 2015 par exemple. Xiao Jianhua, chef du groupe en difficulté Tomorrow Group, a été kidnappé par les autorités continentales alors qu’il séjournait dans un hôtel de Hong Kong en 2017.

La pression sur Alibaba s’est accrue sur de nombreux fronts depuis les commentaires ouvertement contestataires de Jack Ma. Fin novembre, l’Administration nationale de la régulation du marché a fait savoir qu’elle était préoccupée par les pratiques de fixation des prix et de traitement des données utilisées par les géants technologiques chinois. Le même régulateur a ensuite annoncé que des amendes seraient infligées à Alibaba pour avoir procédé à des acquisitions d’entreprises dans le cadre  d’une enquête antitrust.

“La réprimande publique [de Jack Ma] est un avertissement qui montre que Pékin a perdu patience face à la puissance démesurée de ses magnats de la technologie, de plus en plus perçus comme une menace pour la stabilité politique et financière que le président Xi Jinping privilégie”, a écrit Bloomberg en décembre dernier en faisant état de la “crise” dans l’empire de Ma.