Alstom finalise l’acquisition de Bombardier pour 5,5 milliards !

Alstom a finalisé ce vendredi l’acquisition de la division trains de Bombardier, annoncée il y a près d’un an, pour un montant final de 5,5 milliards d’euros.

Ce nouveau groupe aura un chiffre d’affaires annuel d’environ 15,7 milliards d’euros et aura une dette de plus de 71,1 milliards d’euros. L’effectif de la société qui en résultera dépassera 75 000 personnes et sera présente dans plus de 70 pays.

Aujourd’hui est un moment unique pour Alstom et le secteur de la mobilité dans le monde, avec la création d’un nouveau leader mondial axé sur la mobilité durable et intelligente“, a déclaré Henri Poupart-Lafarge, président-directeur général d’Alstom.

En ce qui concerne l’intégration des deux entreprises, Alstom a seulement avancé que son siège en Amérique sera à Montréal (Canada). Un “centre d’excellence” sera également créé pour les domaines de la conception et de l’ingénierie. En outre, Alstom a insisté sur le fait qu’elle maintiendrait son objectif de 400 millions d’euros de réduction des coûts annuels d’ici 4 ans.

Bombardier a expliqué que le montant perçu serait moins important que prévu dans le cadre de cette transaction, en raison des conditions défavorables du marché. Il y a également eu des “désaccords” entre les deux parties concernant “certains ajustements” dont Bombardier prévoit de faire appel.