Apple affiche désormais un indice de réparabilité de ses appareils

iphone 12

Alors que l’UE a présenté un green deal visant à atteindre la neutralité climatique d’ici 2050, l’attention s’est tournée vers la durée de vie des appareils électroniques qui contribuent avec la mise en place d’un indice de réparabilité

Afin de s’attaquer au problème des déchets, la France a voté l’année dernière en faveur de l’introduction d’un indice de réparabilité pour toute une série de produits électroniques, des machines à laver jusqu’aux smartphones. Maintenant que la loi est entrée en vigueur, Apple a commencé à répertorier les scores de réparabilité des iPhone et MacBook sur sa boutique en ligne.

Comme le rapporte The Verge, la note porte sur la facilité avec laquelle un appareil peut être démonté et sur la disponibilité des manuels de réparation et des pièces de rechange. La gamme iPhone 12 a reçu une note de 6/10 pour la réparabilité, selon le nouvel indice. Des liens vers la liste complète des produits évalués sont disponibles sur la page d’assistance d’Apple. Les autres notes attribuées aux produits de la société varient en fonction de la date de sortie et de la catégorie. Les iPhone 11 de l’année dernière ont obtenu une note comprise entre 4,5 et 4,6, tandis que les MacBook ont obtenu une note comprise entre 5,6 et 7.

Droit à la réparation des appareils électroniques

Depuis janvier, les fabricants français ont commencé à afficher des étiquettes à code couleur indiquant les notes de leurs produits dans les magasins et sur Internet. La loi anti-déchets vise à informer les acheteurs sur la durée de vie de leurs appareils électroniques afin de les encourager à choisir des articles plus durables. Des amendes pour non-conformité devraient être introduites l’année prochaine.

Bien que le système repose sur des directives strictes, Radio France Internationale constate qu’il n’est pas sans faille : Les fabricants fournissent leurs propres scores et peuvent facilement gagner des points en proposant des informations simples sur les mises à jour des logiciels. Par exemple, Samsung a donné à son téléphone Galaxy S21 Plus un meilleur score que le modèle de l’année dernière en proposant un guide de réparation en ligne, rapporte Le Monde.

Selon un sondage de la Commission européenne, les citoyens soutiennent la démarche de durabilité, 77 % d’entre eux déclarant qu’ils préféreraient réparer un appareil plutôt que de le remplacer. En outre, 79 % estiment que les fabricants devraient simplifier la réparation de leurs produits en facilitant l’accès aux différentes pièces. L’UE, qui utilise déjà des labels de performance énergétique pour les appareils, a également voté en faveur de réformes sur la réparabilité, signe que le mouvement du “droit de réparer” se développe.

Les déchets électroniques devraient atteindre plus de 52 millions de tonnes d’ici à la fin de 2021. Les smartphones, qui peuvent contenir des métaux toxiques tels que l’arsenic et des produits chimiques organiques, sont parmi les pires polluants. Nombre d’entre eux ne sont pas recyclés correctement et finissent souvent dans des décharges à l’étranger, en Afrique et en Asie.