Binance envisage d’installer son siège social en Irlande

Binance, la plus grande bourse de crypto-monnaies au monde, veut s’installer en Irlande pour avoir un siège social, dans un contexte de répression des échanges et du minage par la Chine.

Le groupe a enregistré trois sociétés en Irlande : Binance (APAC) Holdings, Binance Services Holdings et Binance Technologies ont été formellement établies le 27 septembre. Les régulateurs du monde entier ont limité ou interdit les opérations de la bourse, tandis que dans d’autres pays, ils ont dit aux clients qu’ils n’avaient pas de licence d’exploitation.

Installation de Binance en Irlande : mythe ou réalité ?

Le célèbre broker des cryptomonnaies a déjà implanté trois filiales en Irlande. Cela tend à prouver que l’institution a bien adopté le pays britannique pour installer son siège de manière officielle et permanente. La question qui demeure est pourquoi, sachant qu’elle avait toujours clamé la futilité d’une telle démarche, se décrivant comme une plateforme décentralisée.

Selon toute vraisemblance, cette décision de Binance a été motivée par toutes les polémiques et le nombre conséquent de plaintes déposées à son encontre. Ainsi, pour prouver sa bonne foi, Independent révèle qu’en septembre 2021, pas moins de trois succursales ont été implantées en Irlande. Il s’agit notamment de Binance Technologies, de Binance (APAC) Holdings et de Binance (Services) Holdings.

La date officielle de création des trois filiales est le 27 septembre 2021. Cependant, le journal relaie que les premières démarches ont été entamées les 10 et 13 du même mois. Par ailleurs, les rôles et les attributions desdites filiales restent inconnus, car pour l’heure, aucune communication n’a été faite à ce propos. Aussi, il faut remarquer qu’en dehors de l’annonce concernant leur fondation, il n’existe pas la moindre trace de leur existence sur Internet.

Qu’en disent les responsables de Binance ?

Selon Independent, ces sociétés ne sont pas les premières que le célèbre broker des crypto-actifs installe dans le pays. Avant elles et plus précisément en 2020, Binance Ireland Holdings avait déjà été créée. Par contre, l’organisation interne reste, à ce jour, encore floue. Toutefois, une interview accordée le 7 octobre 2021 par Changpeng Zhao à Reuters vient renforcer les allégations d’une installation pérenne en terre irlandaise.

D’après les propos relayés par l’office d’informations, le patron de Binance a déclaré que son entreprise avait continuellement affirmé qu’elle ne disposait pas de siège social. Néanmoins, a poursuivi ce dernier, son institution était en train de procéder à l’installation de quelques sièges dans différentes régions du monde.

Malgré toutes les installations évoquées, nul ne sait où sont véritablement situés les différents quartiers généraux de Binance. Le plus évident, et c’est ce que les Holdings de l’entreprise en question suggèrent, est que cette dernière soit enregistrée aux Îles Caïman. Cependant, compte tenu de l’actualité récente en Irlande, il faut se demander si Binance ne sera pas amenée à reconsidérer son choix de s’y implanter durablement.

Que révèle l’actualité économique en Irlande ?

Le choix que font les grandes firmes de délocaliser ou d’implanter leur organisation en Irlande n’est pas lié au hasard. Il s’agit d’une manœuvre stratégique due au taux d’imposition en vigueur dans ce pays, lequel est relativement bas comparé à celui appliqué dans de nombreuses Nations de l’Union européenne. Cela justifie le fait que de grandes multinationales telles que Facebook, Apple ou encore Google aient élu l’Irlande comme pays hôte pour leurs filiales en Europe.

Le 7 octobre 2021, le pays a proclamé qu’il allait ratifier un traité de l’OCDE visant à lutter contre l’évasion fiscale. L’accord entend hausser le taux d’imposition sur le bénéfice des grandes sociétés ayant un revenu annuel supérieur à 750 millions d’euros. Ainsi, ce pourcentage devrait passer de 12.5 à 15 %.

Si l’on se fie à des propos tenus en fin 2020 par Changpeng Zhao, la plateforme de trading serait concernée par cette hausse. Étant donné que sur l’année en question, l’entreprise allait réaliser, selon son PDG, un bénéfice annuel compris entre 800 millions et 1 milliard de dollars. Si la signature de l’accord venait à se concrétiser, son application devrait compter dès 2023. Cela pourrait fortement influencer les plans de Binance, quant à son projet d’implantation en Irlande.