Binance interrompt les opérations pour ses jetons tokenisés d’actions Tesla, Facebook et Google

Binance, a annoncé aujourd’hui qu’elle mettait fin à ses opérations sur les jetons d’actions.

Lancés en avril, les jetons d’actions offraient des versions tokenisées d’actions comme Tesla, Facebook et Google, entre autres. L’offre a été rendue possible par un partenariat avec CM-Equity, une société d’investissement allemande. Cette société a également aidé FTX Exchange et Bittrex avec un service similaire de jetons d’actions.

Binance a déclaré qu’il arrêterait ses opérations afin que la société puisse se concentrer sur « d’autres offres de produits. »

En pratique, l’annonce signifie que les utilisateurs de l’Espace économique européen (EEE) qui détiennent ces types d’actifs ont 90 jours pour les vendre ou déplacer leurs avoirs vers un portail bientôt lancé avec CM-Equity. L’ouverture de ce portail est prévue avant le 15 octobre de cette année.

Bien que cela ne soit pas mentionné dans l’annonce, les régulateurs financiers allemands BaFin ont écrit en avril qu’ils avaient des « motifs raisonnables » indiquant que ces jetons d’actions violaient les lois sur les valeurs mobilières. De même, la Financial Conduct Authority (FCA) du Royaume-Uni a lancé une enquête pour déterminer si ces jetons étaient effectivement des valeurs mobilières.

Binance n’a pas déposé de prospectus avant de déployer ses jetons d’actions, selon les régulateurs des deux pays. Il n’est cependant pas clair pour le moment si cet examen minutieux a été un facteur clé derrière la dernière décision de la bourse de crypto-monnaie.

La société est depuis longtemps une cible pour les régulateurs du monde entier en raison de sa taille et du nombre de ses utilisateurs. Au cours des dernières 24 heures, Binance a traité plus de 14 milliards de dollars de volume d’échange en comparaison Coinbase a traité seulement 1,5 milliard de dollars, selon CoinGecko.