Bitcoin : BlackRock prend ses distances avec la position d’Elon Musk

Lors d’une interview, Rick Rieder, Chief Investment Officer (CIO) de Blackrock, a cité le bitcoin (BTC) comme un “actif d’intérêt” qui joue un rôle dans les portefeuilles d’investissement qui n’est pas encore totalement compris.

L’exécutif a ainsi pris ses distances avec la position d’Elon Musk, qui a annoncé jeudi que Tesla avait cessé d’accepter les paiements avec la crypto-monnaie pionnière, considérant que l’exploitation minière numérique a un impact négatif sur l’environnement.

Le bitcoin “fera partie du domaine de l’investissement pour les années à venir“, a déclaré Rick Rieder lorsque l’équipe de l’émission Squawk Box, diffusée sur CNBC, a voulu connaître son avis sur l’annonce d’Elon Musk. Il est également convaincu que les crypto-monnaies ont encore des défis à relever car il s’agit d’un actif qui manque encore de maturité.

BlackRock, la société d’investissement qui gère le plus d’actifs au monde, a acquis cette année des contrats à terme sur le bitcoin. La société d’investissement incite également le monde des affaires à prendre des engagements pour réduire son empreinte carbone.

Rick Rieder ne s’inquiète pas de l’impact négatif supposé dont parle Elon Musk ; au contraire, il considère que le bitcoin a un grand potentiel.

 C’est un actif qui n’a pas encore atteint sa pleine maturité, il n’appartient pas à la même classe d’actifs que les obligations ou les actions. Il s’agit en fait d’un actif intéressant et je pense qu’il restera dans l’arène des investissements pour les années à venir s’il surmonte les défis auxquels il est confronté aujourd’hui, comme la volatilité et la dynamique réglementaire.

Rick Rieder, DSI de BlackRock

BlackRock et sa foi dans les crypto-monnaies comme le bitcoin

BlackRock n’a pas toujours été favorable au bitcoin. Par le passé, elle a considéré que la crypto-monnaie faisait partie d’une plateforme de spéculation et de blanchiment d’argent, mais, au fil du temps, sa perception a changé. C’est à partir de l’année dernière que la société a commencé à soutenir fortement le bitcoin avec des déclarations de différents porte-parole.

Rick Rieder lui-même a déclaré en novembre dernier que le bitcoin finirait par prendre la place de l’or. Par la suite, son PDG, Larry Fink, a déclaré que la BTC pourrait concurrencer le dollar en tant que monnaie de réserve.

Il convient de noter que, depuis plus de 30 ans, BlackRock guide ses clients dans l’utilisation de leurs finances grâce aux produits et services qu’il propose. Sa liste d’utilisateurs comprend aussi bien de grandes institutions et entreprises que des professionnels qui confient leurs économies à cette entreprise renommée.