Bitcoin : Une consommation d’eau stupéfiante par transaction

Bitcoin Une consommation d’eau stupéfiante par transaction

Le Bitcoin, la plus célèbre des cryptomonnaies, fait de nouveau les gros titres, mais cette fois pour ses conséquences environnementales alarmantes. Selon une récente étude, chaque transaction en bitcoins consomme une quantité d’eau équivalente à une petite piscine, soit environ 16 279 litres. Cette consommation extrême d’eau met en lumière les défis écologiques posés par le minage du bitcoin et soulève des questions urgentes sur la durabilité des cryptomonnaies.

Une consommation d’eau exorbitante

Selon Alex de Vries, auteur d’une étude publiée dans Cell Reports Sustainability, le minage de bitcoins en 2021 aurait consommé 1.572 milliards de litres d’eau. Pour mettre cela en perspective, chaque transaction Bitcoin nécessiterait 16 279 litres d’eau, soit 6,2 millions de fois plus qu’un paiement par carte bancaire. Ces chiffres vertigineux révèlent l’impact considérable des cryptomonnaies sur les ressources en eau.

L’empreinte hydrique du minage Américain de Bitcoins

L’étude indique que l’empreinte hydrique totale du minage de bitcoins aux États-Unis équivaudrait à la consommation en eau de 300 000 foyers américains, équivalant à la population de Washington. Cependant, Shaolei Ren, spécialiste de l’utilisation de l’eau par les nouvelles technologies, suggère que ces calculs pourraient confondre la consommation d’eau des ménages avec le prélèvement d’eau, indiquant une empreinte potentiellement équivalente à celle de trois millions de familles.

Refroidissement des équipements informatiques et centrales électriques

La consommation d’eau dans le minage de bitcoins sert principalement à refroidir les équipements informatiques et les centrales électriques. Environ 80% à 90% de cette consommation est indirecte, utilisée pour refroidir les centrales à combustible fossile fournissant de l’électricité nécessaire au minage.

Vers des solutions écologiques ?

Pour réduire cet impact environnemental, il est possible de changer le mode de minage de la « preuve de travail » (POW) à la « preuve d’enjeu » (POS), comme l’a fait Ethereum. Ce changement de protocole a permis à Ethereum de réduire sa consommation électrique de 99,85%, en modifiant simplement le logiciel.

Mon-Livret.fr est le site d'informations pour rester informé des prix du marché des crypto-monnaies et de ses opportunités ! Suivre et ajouter à Favoris Mon-Livret.fr sur Google Actualités pour ne rater aucune news crypto