Cardano lance avec succès le premier réseau de test Alonzo et les smart contracts se rapprochent de plus en plus

Le réseau de test AlonzoBlue est maintenant en ligne. Cardano n’étant qu’à quelques pas du déploiement des contrats intelligents, le réseau se rapproche de plus en plus de la concurrence d’Ethereum.

Les contrats intelligents sont de plus en plus près d’arriver sur la Blockchain Cardano. La branche de développement technologique du réseau Cardano, Input Output Hong Kong (IOHK), a annoncé jeudi le déploiement du premier réseau de test pour “Alonzo“.

Il s’agit de la pièce finale de la transition de Cardano vers l’ère Goguen, une mise à niveau qui activera enfin la fonctionnalité tant attendue des contrats intelligents sur le réseau Cardano, un événement qui apportera à son tour de nombreuses choses passionnantes au projet. L’équipe de IOHK a partagé la nouvelle dans un tweet accompagné d’un plan de mise en œuvre des contrats intelligents.

Nous sommes heureux d’annoncer aujourd’hui que nous avons lancé avec succès le premier réseau de test de notre déploiement Alonzo. AlonzoBlue est notre premier réseau alpha, qui fournit la capacité de mise en réseau du nœud Alonzo.

 

Contrats intelligents : on s’en rapproche

La quatrième plus grande Blockchain de l’espace crypto fait des progrès significatifs vers le lancement de contrats intelligents.

Le hard fork “Alonzo” apportera de nouvelles capacités à Cardano grâce à l’intégration des scripts Plutus dans la blockchain. Ceux-ci permettront la mise en œuvre de contrats intelligents, permettant pour la première fois le déploiement d’un large éventail de nouvelles applications de finance décentralisée (DeFi) au sein de Cardano.

Selon le communiqué, le réseau de test – ou testnet – Alonzo Blue sera initialement disponible pour un nombre limité d’opérateurs intéressés, de membres du programme pionnier de Plutus et de divers partenaires. Il se lit comme suit :

Au cours des prochains mois, le programme s’élargira pour inclure plus d’utilisateurs au fur et à mesure que nous intégrerons de nouvelles fonctions et caractéristiques du testnet sur la route de la mise en œuvre du mainnet.

Charles Hoskinson, PDG de IOHK et fondateur de Cardano, avait anticipé en mars que l’équipe prévoyait de lancer la première phase de test d’Alonzo entre avril et mai, et le réseau principal en août. Selon le dernier plan de mise en œuvre présenté lors de l’événement Cardano 360, les contrats intelligents seront pleinement lancés vers le mois de septembre.

Notamment, Hoskinson a exhorté la communauté à gérer ses attentes concernant ces dates.

L’Ethereum est à la traîne, selon Hoskinson

Cardano n’est plus qu’à quelques pas du déploiement des contrats intelligents et le réseau se rapproche de plus en plus d’Ethereum, la deuxième plus grande blockchain et le premier réseau à héberger un large écosystème d’applications décryptées.

Lors d’un récent entretien avec Yahoo Finance, Hoskinson a révélé trois raisons pour lesquelles il pense que l’Ethereum est actuellement à la traîne par rapport à son projet. Le fondateur de Cardano, qui a initialement participé au développement d’Ethereum, a expliqué que “l’évolutivité, l’interopérabilité et la durabilité” sont les trois caractéristiques qui distinguent les deux projets.

Alors qu’Ethereum ne peut traiter que des contrats intelligents, Cardano peut le faire avec la gouvernance et la conformité, a-t-il expliqué. Il a ajouté que son projet se différencie également par sa capacité à fonctionner avec des métadonnées et par une régulation automatisée.

Hoskinson a également souligné que Cardano a été construit comme une plateforme pour offrir une solution à des milliards de personnes vulnérables ; et a mis en évidence à cet égard les projets que Cardano a déployés en Afrique. Enfin, le mathématicien a réfuté l’idée que la transition d’Ethereum vers la preuve d’enjeu pourrait en faire un supposé “tueur de Cardano“.

Il pense plutôt qu’Ethereum a une structure très confuse et que le lancement prochain d’ETH 2.0 conduira à la disparition de l’ensemble du réseau. “L’Ethereum se tue à la tâche. Ils remplacent Ethereum par Ethereum 2.0. Au final, ETH 2.0 va tuer ETH 1.0.