Ce qui va de changer pour vos finances en 2021

Comme chaque année, l’adoption d’un nouveau PLF ou Projet de Loi de Finances est synonyme de changements de plusieurs dispositifs destinés aux particuliers. Pour l’année 2021, retrouvez ci-dessous un récapitulatif de modifications susceptibles d’être apportées à vos finances.

Durcissement du barème de malus automobile

En 2021, le malus auto sera appliqué à partir de 133 g de CO2 émis par km contre 138 g/km dans le barème précédent. Pour les voitures polluantes avec un taux d’émission de 225 g/km, le montant du malus est de 40 000 euros.

Pour les bonus, les primes peuvent également être changées. Pour un véhicule électrique de moins de 45 000 euros, elles seront de 6 000 euros en 2021 et 5 000 euros en 2022. Au contrario, la prime d’un véhicule hybride rechargeable sera de 1 000 euros en 2021.

À noter qu’un nouveau barème de malus pour les voitures de plus de 1 800 kilos a également été adopté.

Augmentation du montant de forfait mobilités durables

Les salariés qui privilégient les moyens de transport à faibles émissions pour se rendre à leur travail bénéficient d’une aide. Cette dernière est non imposable et de 400 euros par an. On distingue le vélo, le covoiturage, les trottinettes ou les scooters électriques.

En 2021, le montant de cette prime sera de 500 euros.

Prolongement du crédit d’impôt pour l’achat d’une voiture électrique

Pour encourager les particuliers à acquérir un véhicule électrique, le crédit d’impôt sera prolongé jusqu’à la fin de l’année 2023. Ainsi, malgré la dissolution du Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE), ce dispositif restera toujours en vigueur.

Afin d’en bénéficier, il faut que l’entreprise chargée de l’installation du système de charge facture les dépenses.

MaPrimeRénov’ accessible à tous

MaPrimeRénov’ est une aide gouvernementale à la rénovation thermique des logements. Elle est destinée uniquement aux ménages modestes.

À partir de 2021 jusqu’en 2023, cette aide sera accessible à tous les ménages. Les primes seront fixées seront quelques critères comme le type de travaux, les revenus ou la localisation du logement.

Prolongement des aides à l’achat d’un logement

Les principales aides concernées par ce prolongement sont le Prêt à Taux Zéro (PTZ) et la loi Pinel. Aussi, des modifications seront apportées aux conditions permettant d’obtenir ces financements.

Pour le PTZ, le calcul sera fait en fonction des revenus de l’année en cours au lieu de ceux des deux dernières années.

Plan d’Épargne Retraite (PER) : facilité de retrait de capital

Normalement, les retraits de capital du PER sont soumis à un Prélèvement Forfaitaire Unique de 12.80 %. Afin d’éviter cette flat tax, il faut alors soumettre une demande de dispense d’acompte au gestionnaire un an à l’avance.

Désormais, avec un amendement du nouveau PLF, il n’est plus nécessaire de soumettre cette demande un an à l’avance.

Prolongement d’un avantage fiscal

En cas d’investissement dans les Fonds d’Investissement de Proximité, il est possible de bénéficier d’une réduction d’impôt s’élevant à 25 % des versements. Il en est de même pour un investissement dans les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation. Dès l’accord de la Commission européenne, ce dispositif sera alors prolongé en 2021.

Nouveauté dans la Prestation Compensatoire (PC) mixte

Désormais, dès la déclaration de revenus 2021, les PC mixtes pourront prétendre à une réduction d’impôt de 25 %. Le montant des impôts sera fixé à 125 euros.

Aide exceptionnelle COVID-19 exonérée d’impôts

Les aides accordées aux auto-entrepreneurs et aux professions libérales en cette crise sanitaire seront désormais non-imposables et exemptes de toutes charges. À noter que les versements de ces aides sont soumis à certaines conditions.

Augmentation de la rémunération des stagiaires de la formation professionnelle

Les rémunérations des stagiaires ont été reconsidérées. Ci-après le nouveau barème :

  • 16 à 18 ans : 200 euros par mois
  • 18 à 25 ans : 500 euros par mois
  • Entrée en formation : 150 euros.

Le but de cette revalorisation est d’améliorer les conditions de vie des stagiaires.