C’est la seule grande crypto-monnaie qui ne s’est pas effondrée !

Lors de la chute généralisée enregistrée ce mercredi sur le marché des cryptomonnaies, ses principales devises – à l’exception d’une seule – ont dégringolé de valeurs à deux chiffres en pourcentage.

Ainsi, le bitcoin a perdu environ un tiers de son prix au cours des dernières 24 heures, pour s’établir à environ 30 200 dollars. Après avoir atteint ce bas niveau, la monnaie a remonté un peu et se vend maintenant à environ 37 800 $.

D’autres crypto-monnaies ont également subi de lourdes pertes. Ainsi, la deuxième monnaie numérique la plus capitalisée, l’ethereum, a perdu environ 25 % de sa valeur et son cours se situe désormais autour de 2 470 dollars. De son côté, le dogecoin, qui est coté à 0,35 dollar, a chuté de 25%.

La seule des dix premières monnaies électroniques – en termes de capitalisation boursière – à ne pas avoir subi le même sort est le tether, un stablecoin dont la valeur est arrimée à celle du dollar américain.

Tether occupe la troisième place de ce classement, avec une capitalisation d’environ 58,4 milliards de dollars. Sa valeur est actuellement d’un dollar exactement et, au cours des dernières 24 heures, elle n’a subi que des fluctuations de moins de 0,2 %, selon les données du site Coinmarketcap.com.

Les nouvelles règles de Pékin

Cette dynamique négative du marché des crypto-monnaies serait liée à la décision de la Chine d’interdire à ses institutions financières de négocier des monnaies virtuelles, une mesure annoncée par Pékin mardi.

Selon les nouvelles règles, les entités du géant asiatique ne peuvent pas fournir de services d’épargne, de fiducie ou de nantissement pour les “jetons”, ni émettre de produits financiers liés à ces derniers.

Dans le même temps, bien qu’il ait interdit les échanges et les offres initiales de crypto-monnaies, Pékin n’a pas restreint le droit des particuliers à en posséder.