Christine Lagarde qualifie les crypto-monnaies d' »actifs spéculatifs » et affirme qu’elles ne constituent pas une véritable monnaie

La présidente de la Banque centrale européenne a exhorté à faire la distinction entre les différents types de crypto-actifs qui – selon elle – sont « hautement spéculatifs, occasionnellement suspects et gourmands en énergie« .

La présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, déclare dans une interview à Bloomberg que les crypto-monnaies sont des « actifs spéculatifs » et souligne qu’elles ne sont pas la vraie monnaie.

« Les crypto-monnaies sont des actifs hautement spéculatifs qui se font éventuellement passer pour de la monnaie, mais n’en sont pas« , a souligné Mme Lagarde.

La présidente de la BCE a également exhorté à faire la distinction entre les différents types de cryptoactifs qui – selon elle – sont « hautement spéculatifs, occasionnellement suspects et gourmands en énergie« . Mme Lagarde a donné l’exemple des pièces stables, qui, selon elle, devraient être strictement réglementées par les autorités de surveillance.

Les monnaies stables sont des crypto-monnaies liées à un actif quelconque afin de minimiser leur volatilité. Selon une enquête, 42% des personnes interrogées évaluent positivement ces types de monnaies numériques.