Coinbase lance une place de marché pour les NFTs

La bourse de crypto-monnaies a annoncé mardi qu’elle prévoyait de lancer une place de marché permettant aux utilisateurs de frapper, collecter et échanger des NFT. Les utilisateurs peuvent s’inscrire sur une liste d’attente pour bénéficier d’un accès anticipé à cette fonctionnalité, a indiqué la société.

Les NFT sont des actifs numériques uniques conçus pour représenter la propriété d’articles en ligne tels que des œuvres d’art rares ou des cartes à collectionner. Ils ne sont pas fongibles, ce qui signifie que vous ne pouvez pas échanger un NFT contre un autre, comme c’est le cas avec le bitcoin et d’autres crypto-monnaies.

Les ventes de ces jetons ont explosé cette année. Le marché des NFT a dépassé les 10 milliards de dollars en volume de transactions au troisième trimestre de 2021, selon DappRadar, une société qui suit les données sur les applications basées sur les crypto-monnaies.

Parmi les achats notables, citons les presque 70 millions de dollars que quelqu’un a déboursés pour un collage numérique réalisé par Mike Winkelmann, l’artiste connu sous le nom de Beeple, et les presque 3 millions de dollars qu’une autre personne a payés pour le tout premier tweet.

Coinbase a déclaré que sa place de marché NFT, appelée Coinbase NFT, comprendrait des « fonctionnalités sociales » et exploiterait la « creator economy« , un terme utilisé pour décrire le monde des personnes qui gagnent de l’argent en publiant des vidéos et d’autres contenus en ligne.

Les défenseurs de cette idée affirment que les NFT sont un moyen de rémunérer équitablement les artistes qui ont vu leurs revenus diminuer en raison de la disponibilité généralisée des médias en ligne. Les détracteurs, en revanche, les considèrent comme une nouvelle bulle spéculative sur le marché des crypto-monnaies qui ne demande qu’à éclater.

Néanmoins, un passage dans l’espace NFT pourrait être un moyen pour Coinbase de se diversifier dans de nouvelles sources de revenus – la société est actuellement fortement tributaire des frais d’échange. Cela permettrait également à la société de se mesurer à d’autres entreprises de crypto-monnaies comme Gemini, Binance et OpenSea, qui est soutenu par Andreessen Horowitz, investisseur de la première heure de Coinbase.

Le mois dernier, OpenSea a admis que des délits d’initiés avaient eu lieu sur sa plateforme. La société est de loin la plus grande place de marché NFT, selon DappRadar.