Impôts : Comment déclarer ses cryptos pour sa déclaration 2021 ?

L’année 2020 a été très prolifique pour les cryptomonnaies. En effet, le Bitcoin a plus que triplé au cours de l’année 2020 : si vous aviez un investissement en Bitcoin en début d’année, vous avez l’un des meilleurs rendements de l’année 2020 ! Ainsi, si vous avez vendu toute ou partie de vos Bitcoin avant la fin d’année précédente, vous allez devoir déclarer votre plus-value sur votre fiche d’impôts 2021. Comment faire ? Nous vous expliquons tout via cet article !

Bien déclarer ses gains en cryptomonnaies en 2021

La première chose à vérifier, c’est voir si vous avez ou non converti vos cryptomonnaies en monnaie nationale (ce que l’on appelle monnaie fiat). Attention cependant : cela n’est pas valable que pour l’Euro, non, ça l’est pour toutes les autres monnaies (Dollars, Livre Sterling, Franc Suisse…). Ainsi, si vous avez transformé une partie (ou l’ensemble complet) de vos Bitcoin (ou autre cryptomonnaie), vous devrez le déclarer. C’est à ce moment précis que certains déclarants font une erreur : ils ne déclarent qu’uniquement les gains réalisés, sans le faire pour les pertes. En effet, vous devez également signaler les potentielles pertes que vous avez pu avoir l’année précédente, et c’est tout dans votre intérêt.

Pour illustrer cet intérêt, utilisons un exemple : vous avez investi à la fois dans le Bitcoin, mais aussi dans l’Ethereum. C’est un exemple totalement factice afin d’expliquer le concept : imaginez donc que le Bitcoin a vu sa valeur multipliée par quatre, tandis que l’Ethereum a diminué de 70%. Ainsi, en convertissant vos crypto-monnaies en Euro (ou autre peu importe), vous vous rendez compte de deux choses :

  • Vous avez réalisé un bénéfice net de 3450 € avec le Bitcoin
  • Vous avez eu une perte sèche de 2478 € avec l’Ethereum

Lors de votre déclaration, en mentionnant ces deux opérations, vous ne déclarerez qu’uniquement un bénéfice net de 972 €. A contrario, si vous n’aviez déclaré que ce qui vous a vraiment fait gagner de l’argent, vous auriez dû déclarer 3450 €. Bref, vous l’aurez compris : il est essentiel de mentionner le maximum d’informations pour votre déclaration. D’ailleurs, nous pouvons aller plus loin en vous suggérant d’attendre le moment opportun pour transformer vos crypto-monnaies en monnaie nationale.

L’imposition des bénéfices sur les crypto-monnaies

Une fois que vous avez réussi à déterminer le bénéfice net à déclarer, vient l’étape de l’imposition. Bonne nouvelle, c’est une imposition assez simple : la “flat tax” mise en place par le gouvernement. Celle-ci s’élève à 30% des bénéfices (et non du total de votre capital), et se divise en deux parties :

  • 12.8% d’impôt
  • 17.2% de prélèvements sociaux

En reprenant notre exemple précédent, et le bénéfice net de 972 €, vous devrez donc à l’État la somme de 291.60 € (et 1035 € si vous faites l’erreur d’oublier de déclarer vos pertes). Attention cependant, il y a un petit avantage à prendre en compte : si votre bénéfice net ne dépasse pas 304 €, vous serez exonéré sur vos crypto-monnaies. Veillez donc à bien optimiser vos revenus, et à réduire au maximum votre plus-value afin de réduire au mieux votre imposition.