COVID-19 : Sanofi va produire les vaccins de Johnson & Johnson

Sanofi va donc céder une plus grande partie de ses installations de production de vaccins à ses concurrents industriels, s’associant à Johnson & Johnson pour produire des millions de doses de son vaccin contre les coronavirus.

Johnson & Johnson est le labo pharmaceutique à avoir conclu un accord avec Sanofi pour l’utilisation de ses installations, une collaboration inhabituelle pour cette industrie hautement concurrentielle mais qui fait face à une pression intense du gouvernement et du président Macron pour accélérer la production de vaccins contre la pandémie.

Le PDG de Sanofi, Paul Hudson, a déclaré que l’accord annoncé lundi par sa société démontre son “engagement dans l’effort collectif pour mettre fin à cette crise le plus rapidement possible“.

Sanofi va tout de même continuer à donner la priorité au développement de ses deux programmes de vaccins contre les coronavirus, a déclaré Paul Hudson dans un communiqué de la société.

Mais “là où nous avons les capacités de fabrication, nous faisons un pas en avant pour montrer la solidarité de l’industrie et continuer à faire notre part dans la lutte contre le COVID-19“, a-t-il ajouté.

Sanofi a déclaré que son usine de fabrication de vaccins de Marcy l’Etoile produira le vaccin unidose pour la société Janssen de Johnson & Johnson.

Sanofi mélangera les composants du vaccin qui lui seront envoyés par Janssen et remplira les doses, puis renverra celle-ci à Janssen pour le conditionnement. L’usine française devrait produire environ 12 millions de doses par mois, à partir du second semestre de cette année.

Sanofi avait déjà annoncé précédemment que ses installations de Francfort, en Allemagne, aideraient également à mettre en flacons et à conditionner 125 millions de doses de vaccins pour le partenariat avec Pfizer-BioNTech.

La dernière annonce de Sanofi a rapidement été annoncée par Emmanuel Macron. Le gouvernement faisant pression sur Sanofi pour qu’elle utilise ses installations afin de l’aider à fabriquer les vaccins, en raison des problèmes d’approvisionnement.

Nous devons accélérer ensemble la production de vaccins avec des partenariats industriels“, a tweeté Emmanuel Macron.