Crise sanitaire : voici les astuces minceur des Français qui n’ont pas pris 1 gramme !

Confinement, couvre-feu, télétravail… La crise sanitaire a mis les nerfs des Français à rude épreuve ! Mais à côté des problématiques de santé mentale, 41 % d’entre eux se plaignent également d’avoir pris du poids durant toute cette période.

Un chiffre alarmant, surtout chez les jeunes qui se sont régulièrement tournés vers la malbouffe. Pourtant, il serait 31 % à n’avoir pas pris 1 g durant toute cette période de restrictions. Alors quelles sont leurs astuces pour garder la ligne en toutes circonstances ? Réponse !

Crise sanitaire : l’impact sur la prise de poids !

Au total, 41 % des Français auraient grossi depuis le début de la crise sanitaire. Il faut dire qu’entre le confinement, le couvre-feu ou le télétravail, ce changement d’habitude quotidienne n’a pas toujours été bien accueilli. Déjà à cause de la fermeture des salles de sport puisque 74 % d’entre eux estiment que le manque d’exercice physique a largement contribué à l’envolée des chiffres sur la balance. Mais on pense également au confinement qui a pu forcer certains à grignoter plus souvent et pas forcément plus sainement !

En tous les cas, ils sont 39 % à pointer des excès de boulimie pour compenser l’isolement. Il faut dire qu’en restant chez soi, on se sent moins obligé de faire un effort vis-à-vis du regard extérieur, que ce soit tout simplement dans la rue ou au travail. C’est d’ailleurs ce qui explique que beaucoup de personnes ont eu du mal à mettre en place une routine quotidienne avec un sommeil de qualité et des zones de détente. D’ailleurs, 32 % des Français expliquent également leur prise de poids à cause d’un mode de vie décalé. Pourtant, et très étonnamment, certains n’ont pas pris 1 g durant toute cette période de restrictions !

Les astuces minceur de 31 % des Français !

Au total, ils sont 31 % des Français à n’avoir pas pris 1 g durant la crise sanitaire. Alors quelles sont leurs astuces ? Eh bien, pour certain, il s’agit avant tout de la pratique d’activités physiques, quelles que soient les circonstances. Tapis de course, rameur, running… Ils ont tenté de rester motivés pour rester en forme. 31 % d’entre eux estiment également avoir consommé davantage d’aliments sains en se tournant vers une cuisine biologique et en privilégiant au maximum les petits producteurs.

Parmi eux, on retrouve également 21 % qui ont eu peur de prendre du poids et qui ont donc été particulièrement attentifs à leurs portions en mangeant un peu moins. Enfin, ils sont 17 % à plaider pour la mise en place d’une routine bien-être avec un sommeil de qualité, des zones de détente pour limiter le stress et des activités décontractantes comme de la méditation ou du yoga. Des exemples inspirants qui donnent matière à réflexion !