De nouvelles restrictions et problèmes pour Binance

La bourse de crypto-monnaies Binance a annoncé aujourd’hui que les utilisateurs de Hong Kong ne pourront plus ouvrir de nouveaux comptes de produits dérivés. À une date qui sera annoncée, les utilisateurs de Hong Kong auront une période de grâce de 90 jours pour fermer leurs positions ouvertes.

La bourse a ajouté que cette décision était conforme à son “engagement de conformité“.

Nous allons restreindre les utilisateurs de Hong Kong en ce qui concerne les produits dérivés (y compris tous les contrats à terme, les options, les produits de marge et les jetons à effet de levier) conformément à notre engagement de conformité“, a déclaré la bourse.

Ce n’est pas la première fois que Binance prend la décision de retirer les produits dérivés de la bourse. La semaine dernière, Binance a annoncé qu’elle mettait fin à ses produits à terme et dérivés pour le marché européen.

À l’époque, la bourse avait indiqué que la fermeture commencerait en Allemagne, avant de s’étendre à l’Italie et aux Pays-Bas.

Contrairement à l’annonce d’aujourd’hui, l’annonce de la semaine dernière n’aurait pas été faite dans un souci de conformité, mais en tenant compte des besoins des utilisateurs de la bourse.

Nous évaluons continuellement nos produits et travaillons avec nos experts pour répondre aux besoins de nos utilisateurs“, a tweeté la bourse.

Les relations difficiles de Binance avec les régulateurs

L’annonce d’aujourd’hui intervient à un moment où Binance est empêtré dans plusieurs controverses réglementaires dans le monde.

Le mois dernier, la Financial Conduct Authority du Royaume-Uni a publié un avertissement aux consommateurs indiquant que Binance n’était “pas autorisé à entreprendre une activité réglementée au Royaume-Uni“. La FCA a également soulevé des problèmes de blanchiment d’argent concernant Binance Markets Limited, une entité britannique acquise pour aider à gérer une bourse de crypto-monnaie potentielle pour les clients britanniques.

Depuis cet avertissement aux consommateurs, un ensemble de régulateurs du Japon, de Malaisie, d’Italie et des îles Caïmans ont tous déclaré (ou averti) que Binance n’est pas réglementé ou autorisé à faire des affaires dans leurs pays respectifs.

Binance a également été coupé par plusieurs organismes du secteur. Les banques britanniques, dont Natwest, Barclays et Santander, ont toutes bloqué les titulaires de comptes pour les empêcher de déposer de l’argent sur la bourse. Les dépôts bancaires en euros SEPA ont également été suspendus le mois dernier.