De OHM à SHIB : les 5 altcoins qui ont marqué l’année 2021

crypto monnaie

Alors que l’année la plus haussière de l’industrie de la crypto touche à sa fin, il est temps de revenir sur les jetons qui ont capté les esprits au cours des 12 derniers mois.

Ce sont les pièces qui ont déclenché une nouvelle tendance, créé une sous-catégorie ou défié les probabilités en gagnant du terrain. Leur émergence a parfois entraîné une hausse massive des prix ou une volatilité extrême. La plupart des pièces répertoriées ici ont également attiré l’attention du grand public, révélant ainsi que les crypto-monnaies ne se limitent pas à Bitcoin et Ethereum.

Terra (LUNA)

Les monnaies stables les plus importantes et les plus utilisées sur le marché, Tether (USDT) et USD Coin (USDC), sont toutes deux contrôlées par des entreprises traditionnelles. Il n’y a pas de DAOs pas de canaux Discord et, sans doute, très peu de transparence sur ce qui soutient ces pièces.

Des projets décentralisés comme Terra (et son stablecoin UST) ont émergé et se sont appuyés sur le succès de l’un des premiers stablecoins algorithmiques, pour contrer ces opérateurs historiques centralisés. Ces stablecoins sont décentralisés car ils sont adossés à d’autres crypto-monnaies comme l’Ethereum ou le Luna, plutôt qu’à des dépôts ou équivalents en espèces.

L’UST de Terra a connu une année particulièrement importante. Le 2 janvier, la capitalisation boursière du stablecoin était inférieure à 200 millions de dollars. Aujourd’hui, ce chiffre est passé à plus de 10 milliards de dollars UST a récemment dépassé DAI en tant que plus grand stablecoin décentralisé en crypto.

Ce mouvement indiquerait qu’il y a un appétit clair pour un dollar numérique décentralisé solide, et maintenant il y a même une concurrence pour la première place et c’est tout l’enjeu à venir en 2022.

OlympusDAO (OHM)

Commercialisé comme une crypto-monnaie « flottante » qui maintient un « pouvoir d’achat stable« , OHM a été l’un des principaux jetons de la DeFi 2.0.

Les projets qui relèvent de la DeFi 2.0 s’efforcent de créer de meilleures incitations pour conserver les liquidités à long terme. Plutôt que de mettre en place des systèmes de récompenses de plusieurs millions de dollars qui se transforment en prises de bénéfices rapides, ces projets optent pour ce que l’on appelle la liquidité louée.

OlympusDAO, le projet à l’origine de OHM, a été l’un des premiers à tenter de réinventer ces incitations avec son mécanisme de staking.

Avec OlympusPro, l’équipe offre également une solution en marque blanche qui permet aux projets de la deFi d’amorcer le mécanisme pour les besoins de liquidité de leur communauté.

Le service a rapidement gagné du terrain, avec des projets comme Thorswap, StakeDAO, et ShapeShift qui se sont tournés vers Olympus. Mais surtout, le projet a donné un aperçu de la manière dont la finance décentralisée (DeFi) évoluera dans les prochaines années.

Shiba Inu (SHIB)

Que serait une liste de fin d’année sans au moins une des célèbres pièces pour chiens ?

Née en août 2020, Shiba Inu (SHIB) n’a pas conquis le cœur et l’esprit des amateurs de crypto-monnaies avant de doubler son prix en mai 2021. La pièce mème s’est ensuite effondrée peu de temps après, pour atteindre un autre sommet historique de 0,00008616 $.

Bien que ces prix représentent moins d’un penny en valeur, l’ascension fulgurante de cette crypto canine a transformé de nombreux spéculateurs en millionnaires du jour au lendemain.

Ce qui est encore plus étrange, c’est que cette crypto-monnaie a également donné naissance à toute une série de pièces de monnaie canines. Des jetons tels que Floki Inu, Baby Dogecoin, et Kishu Inu ont également commencé à apparaître sur TikTok, Twitter, et Instagram – tous visant à devenir la prochaine monnaie de chien qui remplacera le Shiba Inu ou le Dogecoin.

Et pourtant, peu d’entre eux ont bénéficié de la même pérennité que SHIB ou son prédécesseur DOGE, révélant, une fois de plus, qu’un bon mème vaut des milliards.

Axie Infinity (AXS)

Si vous n’avez pas les moyens d’acheter un Axie, les créatures ressemblant à des Pokémon que les joueurs utilisent pour se battre dans Axie Infinity, c’est parce que le jeu de crypto-monnaie original play-to-earn a connu une année monumentale. Une seule de ces petites créatures peut se vendre jusqu’à 300 Ethereum. Et vous aurez besoin de trois d’entre elles pour commencer votre campagne.

La tendance à jouer pour gagner de l’argent, GameFi, a attiré les investisseurs en capital-risque et les critiques. En bref, cette tendance vise à permettre aux gens de monétiser toutes ces heures passées dans des mondes virtuels à combattre et à ramasser des objets uniques à collectionner dans le jeu.

Ces objets à collectionner, comme des parcelles de terre, un bouclier magique ou un personnage d’Axie, sont tous représentés par des jetons non fongibles (NFTs) sur une blockchain. D’autres réseaux, comme Solana avec des projets comme Aurory et Star Atlas, viennent tout juste d’être lancés, et suscitent un vif intérêt.

Les grands studios de jeux traditionnels s’intéressent également à cette tendance. Ubisoft, la société à l’origine de jeux tels que les séries Far Cry et Assassin’s Creed, a même a annoncé des plans pour lancer des NFTs en jeu construits sur la base de la technologie de la Tezos blockchain.

Decentraland (MANA)

Chaque métavers a besoin de biens immobiliers virtuels et d’un marché immobilier numérique.

Les unités de LAND, les parcelles de terrain pixelisées divisées sur Decentraland, prennent de la valeur. En novembre, une seule parcelle s’est vendue pour un montant record de 2,43 millions de dollars. Ce montant représente plus du double du précédent record de 913 000 dollars établi en juin.

Les icônes de la musique tirent également profit du métavers. Le rappeur Snoop Dogg, par exemple tente de recréer son manoir californien dans The Sandbox. Une parcelle adjacente a son manoir a déjà été vendue pour 450 000 dollars.

Le changement de Facebook en Meta suggère qu’un monde numérique dans lequel nous vivons pourrait très bien être l’avenir des interactions en ligne.

Ce qu’il faut surveiller en 2022

Des pièces de monnaie en forme de chien qui attirent l’attention d’armées de TikTokers à l’avenir du jeu, 2022 prouvera si ces cinq tendances sont plus qu’une simple mode.

Après tout, des questions demeurent : Maintenant que l’UST a dépassé le DAI, quelles sont ses chances de dépasser le Tether et l’USDC ? La DeFi 2.0 va-t-elle s’écraser et brûler comme les ponzis d’antan ou sommes-nous en train de voir l’avenir de la finance se dérouler sous nos yeux ?

Avec tout ce qui concerne la crypto, il est facile d’avoir des étoiles dans les yeux.