Des portraits du cofondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin vendus comme NFTs

Mardi, le photographe californien Matthew Reamer a annoncé la vente de trois NFT de portraits du fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin. Matthew Reamer a pris Vitalik Buterin en photo quatre mois après le lancement d’Ethereum en 2015.

Les portraits, qui sont mis aux enchères sur sa page sur NFT marketplace Foundation, montrent Vitalik Buterin alors que personne ne le connaissait à l’époque.

Le premier NFT, qui a actuellement attiré une offre de 1,65 ETH, est une photo d’action du jeune développeur de logiciels à l’air studieux au lit sur son ordinateur portable. Les deux autres sont des clichés plus typiques : une photo de face et une photo de face sur fond sombre.

Elles ont été commandées pour un profil de Buterin, alors âgé de 21 ans, par la publication suisse Das Magazin. Das Magazin a contacté Reamer le 4 novembre 2015 pour lui présenter Buterin comme l’inventeur d’une “plateforme basée sur la blockchain qui pourrait révolutionner le système financier“.

Reamer a tweeté : “Nous avons loué un Airbnb merdique pour tourner dedans, et avons réussi à faire quelques beaux portraits. J’étais heureux de voir notre travail faire la couverture, même si je ne me doutais pas de ce que les années suivantes allaient apporter.

Das Magazin a offert à Reamer 750 francs suisses pour son travail, ce qui représentait environ 750 dollars américains à l’époque. À l’époque, l’Ethereum valait environ un dollar. Aujourd’hui, il se négocie à un prix de 3 230 dollars. Dans son message sur Twitter, Reamer regrette “de ne pas avoir approfondi le sujet“. S’il avait placé ses gains en Ethereum, il aurait eu une réserve de crypto-monnaies valant près de 2,5 millions de dollars au cours actuel.

Dans le fil de discussion, Reamer a poursuivi en évoquant le monde des NFT – des actifs numériques à jeton généralement construits sur Ethereum. Selon un rapport publié cette année par l’agrégateur de données cryptographiques CoinGecko, les NFT représentaient un marché de 28 milliards de dollars à la fin du premier trimestre de cette année.

Reamer a tweeté au sujet du boom des NFT : “Il me vient rapidement à l’esprit que je possède ce qui est, à ma connaissance, les seuls portraits de la personne qui a créé la plateforme sur laquelle vivent les NFT, photographiés dans les premiers temps de sa création. Quelle métaphore !

Malgré ses regrets, Matthew Reamer a assuré sa place dans l’histoire de la blockchain en tant que documentariste visuel de la jeune étoile montante qui a apporté au marché sa deuxième plus grande crypto-monnaie en termes de capitalisation boursière.

Les réalisations de Buterin représentent bien plus qu’une simple monnaie. La blockchain d’Ethereum a popularisé le contrat intelligent, donnant naissance à des milliards de dollars de services financiers et d’actifs numériques. Mais cela suffira-t-il à faire monter les enchères pour les NFT de Reamer ?