Elon Musk change d’avis et refuse de vendre son NFT pour 1,12 million de dollars

Le PDG de Tesla et SpaceX a retiré le post de vente son NFT un jour après l’avoir annoncé sur Twitter.

Le PDG de Tesla et SpaceX, Elon Musk, a retiré la vente aux enchères d’un de ses tweets comportant une chanson sur les jetons non fongibles (NFT), alors que l’enchère la plus élevée pour cet actif numérique avait déjà dépassé le million de dollars en une seule journée.

Par le biais de son compte Twitter, l’entrepreneur a annoncé la vente de la chanson lundi, accompagnée d’une vidéo montrant une statuette dorée avec les lettres NFT. Cependant, un jour plus tard, Elon Musk a annoncé qu’il retirait l’offre de vente des droits électroniques de son œuvre.

« En fait, on ne se sent pas très bien en vendant ça. Je vais passer mon tour« , a tweeté le magnat. À la clôture de la bourse, l’offre la plus élevée pour le clip électronique d’Elon Musk était de 1,12 million de dollars.

Comme l’explique la FAQ de la plateforme d’enchères de tweets Valuables, ce qui est acheté dans ces transactions est « un certificat numérique du tweet », qui est « unique » car il « a été signé et vérifié par le créateur« . Ce que l’acheteur recevra est un « certificat numérique autographié qui inclut les métadonnées du message original« . En d’autres termes, c’est comme obtenir un autographe sur votre CD préféré, mais vous ne le signez pas avec un marqueur, vous le signez de manière cryptographique.

Les NFT ont gagné en popularité cette année, après que l’emblématique GIF du chat flottant « Nyan Cat » ait été vendu aux enchères pour 590 000 dollars en février. En mars, Grimes, la femme d’Elon Musk, a vendu sa collection de crypto-art pour près de 6 millions de dollars, tandis que l’offre la plus élevée pour le premier tweet de Jack Dorsey, cofondateur et PDG de Twitter, s’élève actuellement à 2,5 millions de dollars.