Elon Musk affirme que Tesla n’a pas (encore) vendu ses Bitcoins

Elon Musk continu de souffler le chaud et le froid sur le marché des crypto-monnaies, dans un derniers tweet ce matin, celui-ci affirme que Tesla n’a pas vendu ses Bitcoins.

 

Que doit-on penser de ce dernier message ? Une fois encore les déclarations éradiques du milliardaire, font trembler les marchés. Après avoir sous-entendu la nuit dernière que Tesla avait peut-être vendu ses Bitcoins, Elon Musk et donc venu ce matin démentir cette interprétation pour clarifier la situation.

Plus tôt, le cours du bitcoin avait chuté sous les 43 000 dollars après que M. Musk eut laissé entendre, lors d’un échange sur Twitter dimanche après-midi, que le constructeur de véhicules électriques avait vendu ou pourrait vendre le reste de ses avoirs en bitcoins.

Un utilisateur de Twitter, connu sous le nom de @CryptoWhale, a déclaré : “Les bitcoiners vont se gifler le trimestre prochain lorsqu’ils apprendront que Tesla a vendu le reste de ses avoirs. Avec la quantité de haine que @elonmusk reçoit, je ne lui en voudrais pas…

Musk a répondu : “En effet.

L’échange est intervenu quelques jours après que Musk ai déclaré que l’entreprise prévoyait de conserver plutôt que de vendre les bitcoins qu’elle possède déjà et qu’elle avait l’intention de les utiliser pour des transactions dès que l’exploitation minière passera à une énergie plus durable.

Elon Musk a été un grand partisan du Bitcoin, cependant, il semble avoir fait marche arrière ces dernières semaines en faveur du dogecoin. La semaine dernière, Tesla a également “suspendu les achats de véhicules utilisant des bitcoins“, par souci de “l’utilisation rapidement croissante de combustibles fossiles pour l’extraction de bitcoins.” Le prix du bitcoin a chuté d’environ 5 % dans les premières minutes qui ont suivi l’annonce de Musk.

Depuis, Elon Musk s’est défendu sur Twitter contre les utilisateurs qui critiquent sa position sur les cryptomonnaies. L’influent investisseur en capital-risque Fred Wilson, partenaire fondateur de Union Square Ventures, a tweeté vendredi : “Il joue à des jeux. Il est difficile de prendre au sérieux quelqu’un qui fait cela. J’ai perdu énormément de respect pour lui au cours de l’année dernière à cause de cela.

Fred Wilson a ajouté : “Un profond respect pour ce qu’il fait avec ses talents. Moins pour ce qu’il fait avec ses tweets“.

Son entreprise aérospatiale, SpaceX, a annoncé la semaine dernière qu’elle accepterait le dogecoin comme paiement pour le lancement de la “mission DOGE-1 vers la Lune“. Ses appuis ont contribué à faire grimper le prix de la pièce, poussant l’acceptation parmi certains traders.

La plateforme d’échange de crypto-monnaies Coinbase a déclaré qu’elle proposerait la pièce numérique dans les six à huit semaines à venir. D’autres plateformes d’échange populaires parmi les investisseurs particuliers, Robinhood et Binance, permettent déjà aux utilisateurs de négocier le dogecoin.