Elon Musk poursuit pour ses tweets “désordonnés” par un investisseur de Tesla

La plainte englobe le conseil d’administration de Tesla pour n’avoir pas contrôlé le comportement du milliardaire sur les médias sociaux.

Le PDG de Tesla, Elon Musk, a été poursuivi par un actionnaire de l’entreprise qui l’accuse d’avoir exposé les investisseurs à des milliards de dollars de pertes en publiant continuellement des tweets “erratiques“, malgré un accord conclu en 2018 avec la Securities and Exchange Commission américaine. (SEC), qui exige une approbation préalable de leur activité sur les médias sociaux.

D’autres tweets non contrôlés de Musk pourraient avoir de sérieuses conséquences sur la capacité de l’entreprise à obtenir des financements et faire disparaître les voix de l’entreprise censées s’opposer à lui et protéger les investisseurs“, peut-on lire dans la plainte de 105 pages déposée vendredi devant la cour de chancellerie du Delaware, rapporte Bloomberg Law.

En outre, le document inclut comme défendeur le conseil d’administration de Tesla pour ne pas avoir surveillé le comportement du milliardaire sur Internet, même après avoir violé à plusieurs reprises l’accord avec la SEC, qui est intervenu après qu’Elon Musk a tweeté en août 2018 qu’il envisageait de “rendre Tesla publique à 420 dollars” par action et avec un “financement sécurisé“, alors qu’en réalité il n’en était rien.

Ce pacte prévoyait des paiements de 20 millions de dollars chacun de la part de l’entrepreneur et de sa société, et exigeait que Tesla adopte de nouvelles procédures de surveillance strictes liées aux publications d’Elon Musk sur les réseaux sociaux.

Parmi les exemples cités dans la plainte des actionnaires figure un message Twitter de mai 2020, dont le contenu aurait fait chuter l’action de la société en suggérant qu’elle était surévaluée. Il détaille que ce tweet a “détruit près de 14 milliards de dollars de la capitalisation boursière de Tesla en un seul jour“. “La conduite fautive de Musk et l’incapacité du conseil d’administration de Tesla à assurer la conformité ont causé un préjudice substantiel” à l’entreprise, conclut l’action en justice.