Elon Musk troll GM et Chrysler sur Twitter et reçoit le soutien de Ford

Les dirigeants de deux constructeurs automobiles rivaux – l’un est le principal constructeur de véhicules électriques au monde, l’autre un constructeur historique cherchant à voler une part du marché des VE – ont mis de côté leurs différences cette semaine, ne serait-ce que pour une brève interaction sur Twitter.

Elon Musk, star de Twitter et PDG de Tesla a tweeté jeudi une attaque non voilée contre General Motors et Chrysler, qui sont maintenant à plus de dix ans de leur faillite financée par les contribuables Américain et qui a l’époque avait fait scandale.

Tesla & Ford sont les seuls constructeurs automobiles américains à ne pas avoir fait faillite sur des milliers de lancement de voitures“, a-t-il écrit. “Les prototypes sont faciles, la production est difficile et le fait d’avoir un flux de trésorerie positif est difficile“.

Vendredi, Ford Motor Co. Jim Farley, PDG de Ford Motor Co., a répondu à Musk par un mot de remerciement tweeté : “Respect…

La référence d’Elon Musk remonte à plus d’une décennie, lorsque GM et Chrysler ont déclaré faillite dans le cadre d’un sauvetage gouvernemental de l’industrie automobile américaine. Ford a évité le même sort, en partie en contractant des milliards de dollars de prêts.

L’interaction sur Twitter survient alors que les deux constructeurs automobiles s’affrontent pour gagner des parts de marchés sur le segment des véhicules électriques. Tesla avec une capitalisation boursière qui dépasse celle des constructeurs de Detroit, Toyota  et Volkswagen réunis, domine depuis longtemps le marché des VE avec ses modèles S, 3, X et Y.

Ford  vient de lancer son premier véhicule entièrement électrique, la Mustang Mach-E. Bien que son lancement ait été entaché par un rappel de sécurité annoncé vendredi et des retards de livraison, le SUV a reçu des critiques élogieuses de la part des propriétaires et des critiques.

Comme pour le prouver, les actions de Ford ont clôturé vendredi à 12,27 dollars par action, leur plus haut niveau en plus de trois ans. La récente hausse du titre survient alors qu’une analyse de Morgan Stanley révèle que le Mach-E va prendre des parts de marché non négligeables à Tesla.

L’action Tesla, quant à elle, a clôturé la journée à près de 600 dollars par action. Et sa valeur marchande totale : près de 600 milliards de dollars.