Ethereum fête son sixième anniversaire

Le 30 juillet 2015, la première itération d’Ethereum, alors connue sous le nom de « Frontier », a été lancée.

Au cours des six années qui ont suivi, le réseau a résisté à une attaque précoce quasi-catastrophique, a subi un hard fork controversé et a atteint une capitalisation boursière de 278 milliards de dollars, juste derrière le bitcoin.

Mais ce sixième anniversaire sera probablement le dernier d’Ethereum 1.0. Il sera remplacé par Ethereum 2.0, un modèle plus rapide et plus économe en énergie, début 2022. Cette mise à niveau est de plus en plus nécessaire, car le réseau a du mal à rester à la hauteur de son succès.

L’été dernier, les applications DeFi, qui permettent aux gens de prêter, d’emprunter et d’échanger des crypto-monnaies sans jamais en confier la garde à un tiers, ont explosé après des années passées dans l’ombre. Plus de 60 milliards de dollars d’actifs sont désormais liés à des protocoles DeFi basés sur Ethereum ; ce chiffre était inférieur à 4 milliards de dollars à la même époque l’année dernière.

Cela a toutefois créé des problèmes pour le réseau, qui a été construit pour gérer environ 15 transactions par seconde. L’utilisation constante de contrats intelligents sur la blockchain Ethereum pour d’autres protocoles, bien que bienvenue, a ralenti le réseau et fait augmenter les frais de transaction.

Cela n’a pas empêché les NFT de s’installer sur Ethereum. En effet, les jetons non fongibles sont nés sur Ethereum. Cette année, le marché a décollé pour de bon, plus de trois ans après que CryptoKitties, une première forme de NFT avant que l’acronyme ne devienne courant. Selon DappRadar, les NFT ont atteint un volume de ventes de 2,5 milliards de dollars au cours du premier semestre de 2021, dont la majeure partie a été acheminée par Ethereum.

Les organisations autonomes décentralisées, ou DAO, connaissent également une résurgence. Elles permettent aux gens de participer à la prise de décision pour un protocole, une entreprise ou un autre type d’organisation en utilisant des jetons. Ironiquement, une DAO de 2016, connue simplement sous le nom de The DAO, a failli saper les ambitions d’Ethereum lorsqu’elle a levé 12,7 millions d’Ether et a ensuite été exploitée. L’attaque, qui a permis de voler des millions d’ETH, a conduit à la division de la blockchain en deux camps : Ethereum Classic, où l’exploit s’est maintenu, et Ethereum, où il a été annulé.

La valeur d’Ethereum resté élevé, 2400 $ et a été multipliée par six par rapport à la même période l’année dernière.

Lorsque le réseau Ethereum 2.0 de preuve d’enjeu sera finalement mis en place, il s’appuiera sur l’histoire d’Ethereum sans l’effacer, à la manière d’une véritable blockchain. Ce n’est que la prochaine frontière.

Mon-Livret.fr est le site d'informations pour rester informé des prix du marché des crypto-monnaies et de ses opportunités ! Suivre et ajouter à Favoris Mon-Livret.fr sur Google Actualités pour ne rater aucune news crypto