Ethereum : Vitalik Buterin détient plus de 8 milliards en Shiba Inu (SHIB) !

Jetez un coup d’œil dans le portefeuille Ethereum de Vitalik Buterin (le cofondateur d’Ethereum) et vous verrez une pièce de monnaie Shiba Inu valant des milliards de dollars.

Mais ce n’est pas comme si Buterin avait décidé de soutenir cette “petcoin” sous la forme de jetons ERC20. Des projets comme “Shiba Inu“, “Akita Inu“, “Huskytoken” et d’autres ont fait don de leur propre stock au cofondateur d’Ethereum pour populariser leurs jetons au milieu de la frénésie actuelle du Dogecoin.

Un Shiba à un milliard de dollars

Les avoirs ETH de Buterin ont franchi la barre du milliard de dollars la semaine dernière, après que l’actif ait franchi le seuil des 3 000 dollars. Il vaut désormais plus de 1,3 milliard de dollars, faisant du jeune homme de 27 ans l’un des plus jeunes milliardaires du monde.

Mais d’autres jetons dans son portefeuille valent huit fois plus. Comme le montre l’image ci-dessous, Shiba Inu (SHIB), une monnaie mème de type Dogecoin qui a gagné 43 860,0 % au cours des 30 derniers jours, vaut désormais 8,4 milliards de dollars.

Sur son site Web, SHIB se présente comme un “jeton mème décentralisé” qui a verrouillé 50 % de l’offre totale à Uniswap et “jeté les clés (privées)“. Le projet lance son propre échange décentralisé appelé “Shibaswap” une fois les audits terminés et semble même avoir une ligne artistique pour l’avenir.

Shiba se vante en outre d’avoir pris suffisamment de précautions pour que l’équipe ne se défausse pas sur les détenteurs. “Les 50% restants ont été brûlés à Vitalik Buterin et nous étions le premier projet à suivre cette voie, donc tout le monde doit acheter sur le marché ouvert, assurant une distribution juste et complète où les devs ne possèdent pas de jetons d’équipe qu’ils peuvent déverser sur la communauté“, explique le site.

Et les gens semblent avoir récompensé cet argument. SHIB est passé de la quasi-inexistence la semaine dernière à une valeur de plus de 14 milliards de dollars aujourd’hui.

Pourquoi les autres petcoins s’envolent-ils ?

D’autres petcoins semblent suivre la même stratégie de lancement et de jetons. Akita Inu (AKITA), Dogelon (ELON), HuskyToken (HUSKY) et Bulldog (BDOG) valent au total des centaines de millions de dollars et ont envoyé 50 % de leur propre stock dans le portefeuille ETH de Buterin.

Il y a ensuite d’autres monnaies mèmes comme Anti-Lockdown (FREE), Freecoin (encore, FREE), Donkey (DONK), et GOAT Coin (GOAT) qui valent cumulativement des dizaines de millions de dollars également.

Les petcoins sont probablement stimulés par l’ascension fulgurante du dogecoin au cours des derniers mois, qui a lui-même bénéficié d’une publicité massive de la part d’Elon Musk, PDG de Tesla, de la star de la webcam Mia Khalifa et du magnat des affaires Mark Cuban.

Certains, comme Cuban, ont même commencé à accepter le DOGE comme moyen de paiement pour la vente de produits dérivés de son équipe de basket-ball, les Dallas Mavericks, le mois dernier, les fans ayant acheté pour plus de 122 000 dollars de produits dérivés via le memecoin.

Cette poussée a fait bondir le dogecoin de plusieurs centaines de pour cent rien que cette année, et ce succès a donné naissance à une foule de projets doge. La foule, à son tour a fait grimper des pièces comme SHIB à des milliards de dollars de capitalisation boursière, soutenue en partie par les efforts des stars de TikTok et d’Instagram qui vantent les mérites de ces pièces à leurs millions de fans.