Facebook aurait acheté une grande quantité de Bitcoin !

Les spéculations selon lesquelles Facebook aurait acheté une grande quantité de Bitcoin ont fait surface lorsque Alistair Milne, un investisseur dans le bitcoin et directeur de l’information d’un fonds spéculatif, a tweeté : “Facebook annoncera qu’il détient des #Bitcoin dans ses livres lorsqu’il publiera ses résultats trimestriels après la clôture de la bourse demain.

Facebook doit publier son rapport de résultats trimestriels, et bien que les rumeurs telles que diffusées par Milne n’aient pas été corroborées par une source, l’anticipation a déclenché une hausse des marchés.

L’achat de Facebook pourrait avoir un impact plus important que celui de Tesla

Si les rumeurs d’acquisition se confirment et qu’il est vrai que Facebook a acheté une grande quantité de bitcoins, il est probable que cela aura un impact plus important que l’investissement de 1,5 milliard de dollars de Tesla dans la monnaie numérique en février dernier.

En comparant l’évaluation de l’entreprise et la capitalisation boursière, Facebook est évalué à environ 862 milliards de dollars, tandis que Tesla a une capitalisation boursière de 676 milliards de dollars selon le cours de clôture de l’action mardi. Si l’on en croit ces chiffres, Facebook est sur le point de disposer d’un grand réservoir de liquidités pour acheter des bitcoins, une position soutenue par la rentabilité notable de la société au cours des quatre derniers trimestres.

Personne ne sait avec certitude quelle quantité de bitcoins en dollars Facebook détient, si tant est qu’il en détienne. Toutefois, si l’opération s’avère réelle, elle aura un impact important sur le prix de la monnaie numérique, tout comme l’a fait Tesla. Après l’annonce de l’achat du bitcoin par Tesla, la cryptomonnaie a atteint un nouveau record absolu supérieur à 45 000 dollars.

Le moment idéal pour Facebook d’entrer en scène

Les partisans de la crypto-monnaie ont toujours spéculé sur le fait que d’autres sociétés cotées en bourse ont acheté des bitcoins au cours du premier trimestre et que des révélations rapides devraient être faites en temps voulu. Le bitcoin a récemment subi un crash éclair, passant d’un prix plafond supérieur à 64 500 dollars à un prix inférieur à 55 000 dollars.

La pièce s’est efforcée de repasser au-dessus des 60 000 $. L’entrée de Facebook, si elle est confirmée, pourrait sortir la pièce de l’impasse à court et à long terme, car il a été démontré que le soutien institutionnel majeur pèse lourdement sur l’évaluation du prix de l’actif numérique.