Facebook et Instagram commencent à informer les utilisateurs d’iOS que la collecte de données peut “aider à garder ces apps gratuites”

C’est ainsi que les deux réseaux sociaux ont réagi aux modifications apportées par Apple en matière de protection de la vie privée, qui obligent toutes les applications à obtenir le consentement des utilisateurs pour suivre leur activité en ligne.

Facebook et Instagram ont commencé à informer les utilisateurs de leurs applications iOS que les informations qu’ils collectent à partir d’autres applications et sites web peuvent “aider à garder ces réseaux sociaux libres“, dans une tentative apparente de lutter contre les mises à jour de la vie privée d’Apple.

Les nouveaux avis ont été remarqués samedi dernier par le chercheur en technologie Ashkan Soltani. “Ça commence. Facebook et Instagram explorent des tactiques de peur supplémentaires pour combattre les modifications apportées par Apple à la confidentialité de l’App Tracking Transparency (ATT) d’iOS 14“, écrit l’expert.

La transparence du suivi des applications (ATT), qui est apparue dans iOS 14.5, exige des développeurs qu’ils obtiennent le consentement explicite des propriétaires d’appareils pour permettre le partage et la collecte de leur identifiant pour les annonceurs (IDFA) entre les applications. Facebook a ouvertement critiqué les mises à jour d’iOS 14 d’Apple concernant la protection de la vie privée, arguant que ces changements pourraient nuire aux petites entreprises qui peuvent compter sur le réseau publicitaire de la plateforme pour atteindre des clients, rapporte The Verge.

Dans un post mis à jour la semaine dernière, Facebook a expliqué que les publicités sont des “écrans éducatifs” et a déclaré qu’elles fournissent “plus de détails” sur la façon dont les données sont utilisées pour les publicités personnalisées.

Cette nouvelle tactique semble aller à l’encontre de l’ancien slogan de Facebook, qui affirmait que l’entreprise était “libre et le sera toujours” et qui avait été retiré de la page d’accueil en 2019.