Mon-livret.fr France Faut-il réserver vos vacances d’été dès maintenant ou est-ce mieux d’attendre la...

Faut-il réserver vos vacances d’été dès maintenant ou est-ce mieux d’attendre la dernière minute ?

Après une année compliquée et éprouvante pour tout le monde, vous vous réjouissez certainement de partir en vacances cet été. Bien qu’il reste des incertitudes, vous avez la possibilité, contrairement à l’an dernier, de réserver dès maintenant votre séjour. Mais est-ce une bonne idée ?

Si vous choisissez de rester en France, cela se présente assez bien et vous pouvez commencer à vous projeter dès maintenant sans grand risque, pour autant que la situation sanitaire ne se dégrade pas brutalement. En revanche, si vous visez l’étranger, il reste bon nombre d’inconnues, notamment sur les conditions d’admissions à la frontière et les possibilités de voyage.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Homair Vacances (@homairvacances)

En France, les locations ont le vent en poupe

Dans le contexte sanitaire actuel, se retrouver en famille dans une maison de vacances offre la garantie de limiter les contacts sociaux et de profiter de ses vacances en toute sécurité. À la montagne ou à la mer, vous trouverez, sans nul doute le petit coin de paradis qui vous fera oublier cet annus horribilis que nous venons de vivre.

Attention toutefois, si vous visez une destination particulièrement en vogue telle que la Côte d’Azur, le littoral atlantique ou les plus belles stations de montagne, le mieux est de foncer dès maintenant si vous voulez avoir le choix. Il est très probable qu’il restera, comme toujours, des disponibilités de dernière minute, mais vous devrez probablement faire des compromis et accepter de faire l’impasse sur la piscine privative ou la proximité de la mer par exemple.

Les différentes plateformes de réservation enregistrent en ce moment une augmentation substantielle des demandes et confirmations. Vous êtes prévenus !

Vous pouvez aussi vous orienter vers l’hôtellerie ou les clubs de vacances, qui auront très certainement la possibilité d’accueillir les vacanciers dans des conditions normales, voire proches de la normale. Ne manquez pas de vous informer sur les conditions d’annulation en cas de dégradation de la situation sanitaire et surtout, faites jouer la concurrence.


Lire aussi : Covid-19 : Avec le déconfinement c’est maintenant la course aux réservations pour les vacances d’été !


Cette année, l’étranger devrait être accessible

Il est (presque) acquis que vous pourrez voyager cet été, mais il est encore tôt pour dire précisément où et dans quelles conditions. Il est inutile de dresser ici et maintenant la liste des pays qui acceptent des touristes, d’abord parce qu’il y a trop de conditions différentes, vaccination, test PCR ou même quarantaine, ensuite parce qu’il est probable que la validité des informations n’excède pas 48 H.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Homair Vacances (@homairvacances)

L’Espagne, par exemple, a annoncé que les touristes français pourront se rendre aux Baléares ou aux Canaries sans quarantaine dès le 22 juin, mais il ne s’agira que d’une phase de test. En fonction de l’évolution sanitaire, chaque pays va se déterminer sur l’application de mesures, sachant qu’elles pourraient être différentes suivant de quelle région de France vous arrivez, comme c’est le cas en Grèce.
Pour éviter toute mauvaise surprise avant votre départ, ou lors de votre retour en France, mieux vaut attendre pour vous décider, à moins d’avoir des garanties solides sur les conditions d’annulation favorables.

Quel moyen de transport conviendra le mieux

Si vous voyagez par vos propres moyens, voiture, minibus ou deux roues, quelque que soit votre destination, tout devrait bien se passer et vous pouvez prendre le risque de réserver votre hébergement en dernière minute. Il n’y a pas de raison que vous ayez une mauvaise surprise, sauf, comme chaque année, l’augmentation du prix des carburants à la veille des vacances, mais est-ce une surprise ?

Le train reste une valeur sûre, mais penser à chercher le meilleur prix dès que possible pour éviter de payer un tarif exorbitant. Attention, les conditions d’annulation et d’échanges habituelles sont à nouveau en vigueur depuis mars, fini le “remboursement sans frais” en vigueur jusque-là.

Si vous optez pour l’avion, vérifiez bien que vos billets soient échangeables et/ou remboursables jusqu’au jour du départ, ou au plus près de ce dernier. C’est le cas chez Air France jusqu’au 31 décembre.

En conclusion

Il est probable que beaucoup de Français rechignent à voyager cette année et restent en France, donc si c’est votre cas, mieux vaut se décider maintenant. Comme toujours, il restera des bon plans de dernière minute, mais vous connaissez les risques.