Ford va rappeler 3 millions de véhicules pour des airbags défectueux !

Ford à déclaré jeudi qu’elle allait rappeler 3 millions de véhicules pour des airbags défectueux, le tout pour un coût de plus de 600 millions de dollars.

Mardi, la National Highway Traffic Safety Administration a ordonné à Ford de procéder au rappel des airbags côté conducteur de plus de 3 millions de voitures, rejetant ainsi la demande du constructeur automobile de 2017 pour éviter ce massif plan de rappel.

Le défaut dans les airbags, qui dans de rares cas conduit à la rupture des d’airbag de manière impromptue, a provoqué le plus grand rappel automobile de l’histoire des États-Unis, avec plus de 67 millions d’airbags. Dans le monde entier, c’est environ 100 millions d’airbags installés par 19 grands constructeurs automobiles qui ont été rappelés.

Les airbags Takata ont causé au moins 400 accidents dont 27 décès dans le monde entier ces dernières années. Parmi les véhicules Ford rappelés, on trouve divers modèles Ranger, Fusion, Edge, Lincoln Zephyr/MKZ, Mercury Milan et Lincoln MKX des années 2006 à 2012.

En novembre, la NHTSA a rejeté une pétition déposée par General Motors Co pour éviter le rappel de 6 millions de véhicules américains équipés d’airbags Takata. GM a déclaré que le rappel couvrait 7 millions de véhicules dans le monde et coûterait 1,2 milliard de dollars.

Ford a révélé jeudi qu’il s’attend à enregistrer une perte de 1,5 milliard de dollars au quatrième trimestre. Ford a déclaré que cette perte devrait réduire le revenu net d’environ 1,2 milliard de dollars.