Goldman Sachs prévoit de proposer des produits d’investissement en bitcoins d’ici le deuxième trimestre 2021

Le directeur de Goldman Sachs a déclaré que la banque comptait proposer un “éventail complet” d’investissements en crypto-monnaies. Il est “assez certain” que le bitcoin fera partie de l’avenir de Wall Street.

Le géant bancaire de Wall Street, Goldman Sachs, se prépare à proposer ses premiers véhicules d’investissement en crypto-monnaies.

La célèbre institution bancaire a pour objectif de proposer des contrats d’investissement en bitcoins et autres actifs numériques à ses clients de gestion de patrimoine privé au deuxième trimestre 2021. La responsable mondiale des actifs numériques de la division de gestion de fortune privée de Goldman, Mary Rich, a avancé l’information à CNBC.

Nous travaillons en étroite collaboration avec les équipes de l’ensemble de l’entreprise afin d’explorer les moyens d’offrir un accès réfléchi et approprié à l’écosystème pour les clients du secteur de la gestion de fortune, et c’est quelque chose que nous prévoyons de réaliser à court terme.

 

Goldman Sachs mise sur le bitcoin

Comme l’a exprimé Mary Rich, Goldman cherche à offrir un “spectre complet” d’investissements en crypto-monnaies, “que ce soit par le biais de bitcoins physiques, de produits dérivés ou de véhicules d’investissement traditionnels.

Le directeur a également noté que certains clients de Goldman ont suivi de près la croissance des monnaies numériques au cours des derniers mois, et ont souhaité participer à l’écosystème en expansion.

Le bitcoin connaît une hausse importante depuis la fin de l’année dernière, au milieu d’une demande institutionnelle croissante qui comprend des entreprises telles que Tesla et MicroStrategy. Après avoir dépassé les 20 000 dollars en décembre 2020 pour la première fois depuis 2017, le bitcoin a atteint un nouveau sommet historique de 61 000 dollars le 13 mars.

L’essor du marché des crypto-monnaies a donné aux clients de Goldman “le sentiment d’être assis à l’aube d’un nouvel internet d’une certaine manière et ils cherchent des moyens de participer à cet espace“, a commenté Mary Rich.

La croissance de cette classe d’actifs émergente s’explique en partie par le contexte économique inflationniste engendré par la crise pandémique mondiale. À cet égard, le directeur a ajouté :

Il y a un contingent de clients qui considèrent cet actif comme une couverture contre l’inflation, et le contexte macroéconomique de l’année dernière a certainement influencé ce choix.

Les géants de Wall Street entrent en jeu

Cette annonce intervient dans un contexte de poussée récente des grandes banques américaines pour générer des produits d’investissement en crypto-monnaies. Au cours des 30 derniers jours, Goldman Sachs a fait plusieurs annonces liées à de multiples efforts pour offrir à ses clients une exposition au bitcoin.

Si, par le passé, la plupart des géants de Wall Street ont évité le bitcoin, jugé trop spéculatif et trop volatile pour leurs clients, cette façon de penser semble avoir commencé à changer. Morgan Stanley est récemment devenue la première grande banque américaine à proposer à ses clients les plus fortunés une exposition aux fonds Bitcoin.

Goldman suit les traces d’autres institutions qui ont décidé de se lancer dans l’investissement en crypto-monnaies. Le dernier signe d’adoption du bitcoin par une banque réputée de Wall Street semble également confirmer que les crypto-monnaies sont là pour rester, selon Mary Rich elle-même.

Nous n’en sommes encore qu’aux premiers stades de cet écosystème ; personne ne sait exactement comment il va évoluer ni quelle forme il va prendre. Mais je pense que l’on peut s’attendre à ce qu’il fasse partie de notre avenir.