Google acceptera les publicités pour les exchange de cryptomonnaies et les wallet en août

À partir du 3 août, Google acceptera sur sa plateforme les publicités relatives aux exchange de cryptomonnaies et aux wallet numériques. Le géant de la technologie a déclaré qu’il mettrait à jour sa politique en matière de produits et services financiers en août afin de “clarifier la portée et les exigences pour permettre la publicité des entreprises et des services liés aux cryptomonnaies.

Un wallet de cryptomonnaies est une application qui permet aux utilisateurs de stocker et de récupérer leurs actifs numériques à partir d’échanges de cryptomonnaies, tels que Coinbase. Une fois stockés dans le portefeuille numérique, un utilisateur peut ensuite utiliser ces avoirs pour effectuer des transactions.

Les annonceurs devront s’assurer que leurs annonces et leurs pages de renvoi sont conformes aux exigences légales fédérales et étatiques et à toutes les règles de Google en matière d’annonces.

En outre, les annonceurs devront demander à Google une nouvelle “certification des échanges et des portefeuilles de cryptomonnaies” au moyen d’un formulaire de demande qui sera disponible à partir du 8 juillet. Les certifications antérieures relatives aux échanges de cryptomonnaies seront révoquées le 3 août.

En mars 2018, Google, Facebook et Twitter ont tous déclaré qu’ils allaient interdire ou restreindre les publicités liées aux cryptomonnaies dans le but de réprimer la fraude.

Facebook a par la suite annoncé qu’il revenait sur son interdiction, autorisant les publicités qui font la promotion des cryptomonnaies et des contenus connexes provenant d’annonceurs pré-approuvés. Google a immédiatement suivi le mouvement, annonçant en octobre 2018 qu’il autoriserait les échanges de cryptomonnaies réglementés à faire de la publicité.

Selon la politique publicitaire révisée de Google, les publicités pour les offres initiales de pièces de monnaie, la finance décentralisée, ou DeFi, les protocoles de négociation, et la promotion de l’achat, de la vente ou du commerce de cryptomonnaies ou de produits connexes sont interdites. Les exemples incluent les préventes ou les offres publiques d’offres initiales de pièces de monnaie, les prêts de crypto-monnaies, les offres initiales DEX, les pools de liquidité de jetons, les endossements de crypto-monnaies par des célébrités, les portefeuilles non hébergés et les applications décentralisées non réglementées.

Les destinations publicitaires qui regroupent ou comparent des émetteurs de cryptomonnaies ou de produits connexes seront également interdites. Il s’agit par exemple de signaux de trading de cryptomonnaies, de conseils d’investissement en cryptomonnaies, d’agrégateurs ou de sites affiliés contenant des contenus connexes ou des avis de courtiers.

Pour rappel, nous attendons de tous les annonceurs qu’ils se conforment aux lois locales pour toute zone que leurs annonces ciblent“, a déclaré Google dans un communiqué. “Cette politique s’appliquera globalement à tous les comptes qui font de la publicité pour ces produits financiers.