Google rejoint Amazon et fera payer à ses annonceurs 2 % pour la taxe numérique

Google appliquera à partir du 1er mai une taxe de 2% sur les factures relatives aux annonces en France, afin de couvrir une partie des réductions liées à la taxe sur certains services numériques (IDSD), une mesure similaire à celle déjà avancée par Amazon il y a un peu plus d’un mois.

Cette surtaxe s’appliquera aux annonces diffusées en France, quel que soit le lieu du siège de l’entreprise.

Les taxes sur certains services numériques augmentent le coût de la publicité numérique. Nous avons donc informé nos clients qu’à partir du 1er mai 2021, nous ajouterons une surcharge (2 %) aux factures pour les annonces diffusées en France“, a rapporté Google.

Google, qui a assuré qu’il continuera à payer toutes les taxes qui lui correspondent tant en France que dans les autres pays où il opère, a demandé aux gouvernements d’adopter une réforme fiscale internationale au niveau mondial plutôt que de mettre en place des taxes unilatérales.

L’annonce de Google intervient un peu plus d’un mois après qu’Amazon ait également annoncé à ses clients qu’à partir d’avril, il facturerait 3 % des tarifs de référence de la plateforme pour les services aux entreprises qui vendent leurs produits en France par le biais de la plateforme.

Amazon a ensuite expliqué que le gouvernement français avait introduit cette redevance, qui est entrée en vigueur le 16 janvier, et qu’à partir du 1er avril 2021, les prix de référence seront augmentés du même pourcentage.