Un rendez-vous Tinder tourne mal et on lui vole ses bitcoins !

Ce qui semblait n’être qu’un autre des nombreux rendez-vous  Tinder s’est terminé par un vol. Un homme a été drogué par une femme qui l’a persuadé de lui donner accès à son téléphone portable, à ses comptes et mots de passe, et lui a volé une partie de ses avoirs en bitcoins.

La méthodologie de la délinquante, qui s’est présentée comme une “négociante en crypto-monnaies” sur son profil Tinder. Cette tactique consiste à obtenir des informations d’une personne et, de manière discrète et persuasive, ou par la contrainte, à l’amener à donner accès à ses fonds afin de les voler.

La victime était un utilisateur de Casa Hodl, une société qui fournit des solutions de sécurité pour les détenteurs de bitcoins, qui a raconté l’incident dans un billet de blog. L’un des outils fournis par Casa est le protocole multi-signatures, qui nécessite la saisie de deux clés ou plus pour la confirmation d’une transaction. C’était la clé pour éviter d’autres pertes à ses actifs en crypto-monnaies.

L’étape par étape de l’arnaque qui a failli se terminer par un vol total de bitcoins

La première rencontre a eu lieu dans un café, où la femme a expliqué qu’elle avait 1 bitcoin qui était un cadeau de ses parents. De là, la conversation est passée à une promenade en plein air, puis s’est dirigée vers la maison de l’homme pour prendre un verre. Entre les bavardages et la musique, la femme a profité d’un passage aux toilettes de son cavalier pour déposer de la scopolamine dans son verre ; une drogue également connue sous le nom de “burundanga” qui est capable de provoquer somnolence, confusion et désorientation, selon des sources médicales.

À partir de cet état de faiblesse cognitive, il a été très facile pour la femme de convaincre sa victime de lui donner accès à ses comptes. L’homme affirme que la dernière chose dont il se souvient est d’avoir embrassé la jeune femme. Lorsqu’il s’est réveillé le lendemain, il a constaté qu’il avait toutes ses affaires et qu’il ne manquait pas d’argent, seul son téléphone portable avait disparu.

Avec les comptes en sa possession, la femme a pu voler les fonds de l’un des comptes de l’homme dans une echange. Cependant, la plupart de ses fonds sont restés en sécurité, précisément parce qu’il avait mis en place une authentification multi-signatures sur son portefeuille.

Après s’être réveillée de sa léthargie induite, la victime a contacté Casa pour bloquer ses comptes, car son téléphone portable avait été volé. Cela a empêché les voleurs de faire d’autres tentatives pour pénétrer sur son compte et s’emparer de ses économies.

Mesures de prévention du vol de bitcoins

Malheureusement, la criminalité liée aux crypto-monnaies est fréquente, comme c’est le cas avec toutes les devises du monde. Pour éviter de tomber dans ce type d’arnaques, il faut s’éduquer, faire des recherches, douter des informations reçues, prendre soin des clés privées et, surtout, de faire preuve de bon sens.

De même, il est essentiel de ne pas laisser les fonds dans un échange pendant trop longtemps, car ces plateformes sont susceptibles d’être piratées ou même de présenter des failles de sécurité. Une telle situation s’est produite récemment sur la plateforme Cryptopia ; un employé a mis la main sur les clés privées de plusieurs clients et a volé des actifs d’une valeur équivalente à 13 BTC.