John McAfee retrouvé mort dans une cellule de prison espagnole

L’entrepreneur technologique et développeur de logiciels antivirus John McAfee a été retrouvé mort aujourd’hui dans sa cellule de prison, selon un rapport du journal espagnol El Mundo.

Une déclaration du ministère espagnol de la justice a confirmé la nouvelle et suggéré une cause potentielle du décès : “Tout indique qu’il pourrait s’agir d’une mort par suicide“.

McAfee était détenu en Espagne depuis la fin de l’année dernière pour fraude fiscale ; son extradition vers les États-Unis a été approuvée ce matin, selon Reuters.

En mars, McAfee a été mis en examen pour des accusations distinctes de blanchiment d’argent et de fraude liées à ses transactions en cryptomonnaies. Les procureurs américains ont accusé McAfee d’avoir orchestré un système de “pump-and-dump” et d’avoir utilisé les réseaux sociaux pour promouvoir illégalement des offres initiales de pièces de monnaie.

Le premier titre de gloire de McAfee était McAfee Associates, la société de logiciels antivirus qu’il a fondée en 1987. Il a démissionné de son poste en 1994 et a passé le reste de sa vie à prendre ses distances avec l’entreprise.

McAfee était également un meurtrier présumé : il était au centre d’une enquête sur la mort de son voisin au Belize, bien qu’il n’ait jamais été formellement accusé. Il a finalement été jugé responsable de ce décès, mais a refusé de payer le jugement de 25 millions de dollars.

Sachez que si je me pends, à la Epstein, ce ne sera pas de ma faute“, a tweeté McAfee l’année dernière, faisant référence à une théorie sur la mort du délinquant sexuel condamné Jeffrey Epstein.