JPMorgan ne croit plus en Ethereum et mise sur 4 autres crypto-monnaies

L’ère de la domination d’Ethereum dans le domaine de la finance décentralisée (DeFi) pourrait bientôt prendre fin en l’absence d’une mise à niveau majeure du système et de l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché des cryptomonnaies, selon JPMorgan.

Dans un rapport publié vendredi, la société américaine de services financiers indique que la mise à niveau d’Ethereum 2.0, qui devrait rendre le système plus compétitif, n’aura pas lieu avant 2023, de sorte qu’elle continuera à perdre sa domination dans le secteur de la DeFi, qui est passée de près de 100 % au début de 2021 à 70 % aujourd’hui.

Parmi les plus gros problèmes d’Ethereum figurent les frais élevés de traitement des transactions et la vitesse insuffisante des transactions par rapport aux protocoles plus récents.

« Les marchés des crypto-monnaies continuent d’évoluer et les soi-disant ‘Ethereum killers’ gagnent en popularité sur la base des améliorations apportées contre Ethereum« , peut-on lire dans le document cité par BusinessInsider.

L’entité a sélectionné un groupe de crypto-monnaies qui, selon cette société, pourraient jouer le rôle de « tueurs d’Ethereum« .

Solana

JPMorgan désigne Solana comme l’une des crypto-monnaies à la croissance la plus rapide, dont les développeurs affirment qu’elle peut traiter jusqu’à 50 000 transactions par seconde, contre 15 à 45 pour Ethereum. Il affirme également que la monnaie héberge plus de 400 projets dans son écosystème, y compris des pièces stables comme l’USDC de Circle, ainsi que des portefeuilles, des échanges décentralisés et d’autres projets DeFi.

Cardano

Lancé par l’un des cofondateurs d’Ethereum, Charles Hoskinson, Cardano se caractérise par une « recherche intense » où chaque étape est « examinée par des pairs et testée en profondeur » avant d’être mise en œuvre. Elle lance également des capacités de contrats intelligents. « Cette crypto-monnaie de troisième génération est considérée comme plus évolutive qu’Ethereum« , résume JPMorgan.

Polkadot

Cette monnaie « vise à résoudre certains des problèmes d’Ethereum liés à l’évolutivité et au coût » et se distingue par ses capacités d’interopérabilité en « permettant aux blockchains de communiquer efficacement« . Cette approche « permet aux développeurs de choisir plus facilement le système Polkadot« , a déclaré la société de services financiers.

Tezos

Tezos est un projet open source, centré sur l’utilisateur, qui permet aux utilisateurs de participer à la gouvernance du projet. De plus, Tezos offre une sécurité et une modularité appréciées, et selon JPMorgan, « est considéré comme plus évolutif« .