La Chine devient le plus grand marché d’exportation de produits de beauté Français en 2020 !

Pour la première fois, la Chine est devenue le premier marché d’exportation de la France dans le domaine de la beauté en 2020.

L’ensemble des exportations françaises de produits de beauté a généré l’année dernière un chiffre d’affaires de 15,7 milliards d’euros, en baisse de 11,8 % par rapport à 2019, en raison de l’impact de la crise des coronavirus.

Ce segment, qui constitue le deuxième secteur d’exportation après l’industrie aéronautique, a fortement contribué au chiffre d’affaires net du pays à l’étranger, avec une balance commerciale de 10,6 milliards d’euros.

Les ventes à l’exportation de produits de beauté vers la Chine ont augmenté de près de 20,7 % sur 12 mois. La Chine est de loin le plus grand marché à l’étranger pour les rouges à lèvres français : un rouge à lèvres sur quatre exportés de France y est vendu. Les produits de soin et de maquillage liés au teint sont également restés très populaires en Chine.

Les exportations de savon ont également enregistré de fortes progressions partout dans le monde. La Chine a été la première, avec une hausse des ventes de 22 %, puis l’Europe, avec une augmentation des revenus de 19 %.

Parallèlement, les ventes de parfums et d’eaux de toilette français exportés ont baissé de 16 % et de 27,9 %, respectivement. Cela est dû en partie à la diminution du nombre de lancements de parfums et à la fermeture des magasins des Duty-Free, les pays ayant imposé des interdictions de voyager.

Les cosmétiques ont prouvé, tout au long de l’année, leur capacité à faire face à cette situation extraordinaire“, a déclaré Patrick O’Quin, président de la FEBEA, dans un communiqué. “Nous avons agi à tous les niveaux pour défendre autant que possible les intérêts de nos membres.

Nous nous sommes particulièrement impliqués dans la facilitation du processus d’exportation en obtenant la dématérialisation d’un certain nombre de documents requis“, a-t-il poursuivi.

M. O’Quin a déclaré que plus de 50 % des cosmétiques français sont exportés et que l’activité d’exportation de cosmétiques emploie 130 000 personnes dans toute la France.

Malgré un environnement difficile, les cosmétiques français détiennent maintenant 24% de la part de marché mondiale“, a-t-il déclaré. “Made in France’ reste un atout essentiel pour le secteur et pour notre économie dans son ensemble“.