La crypto-monnaie “verte” Cardano pourrait-elle prendre le dessus sur le Bitcoin et l’Ethereum ?

La crypto-monnaie peu connue Cardano (ADA) est sortie de nulle part pour devenir la troisième plus importante après le Bitcoin et l’Ethereum suite à une récente flambée des prix, les amateurs de blockchain cherchant des options plus respectueuses du climat.

Le prix de Cardano a augmenté de plus de 36 % au cours de la semaine dernière et sa capitalisation boursière s’élève à 90,60 milliards de dollars, selon le site Web de crypto-monnaie CoinMarketCap.

Qu’est-ce que Cardano ?

Cardano est une plateforme blockchain et elle possède sa propre crypto-monnaie interne appelée ADA.

Les jetons portent le nom d’Augusta “Ada” King, ou Ada Lovelace, une comtesse britannique du XIXe siècle connue pour ses travaux sur un moteur de calcul théorique. Elle est largement considérée comme la première programmeuse informatique et est la fille du poète Lord Byron.

Cardano a été créé en 2015 par Charles Hoskinson, cofondateur d’Ethereum, et a été lancé en 2017. Depuis lors, le jeton a rapporté 7 080 % aux investisseurs.

Cardano est la plus grande crypto-monnaie à utiliser un modèle de blockchain de preuve d’enjeu, qui est considéré comme une alternative plus verte.

Les amateurs de crypto-monnaies étant de plus en plus conscients de l’impact environnemental des crypto-monnaies, Cardano a un avantage sur le Bitcoin et l’Ethereum, et cela pourrait être l’une des raisons de son récent succès.

Des chiffres récents de Bitcoinenergyconsumption.com montrent que les émissions annuelles du Bitcoin sont estimées à plus de 57 millions de tonnes de CO2 par an, ce qui correspond à peu près à l’empreinte carbone annuelle d’un petit pays européen.

Par ailleurs, l’Iran et la Chine ont temporairement interdit l’extraction de crypto-monnaies cet été, car les ordinateurs utilisés dans ce processus consommaient trop d’électricité et provoquaient des coupures de courant.

Le principe de la preuve d’enjeu consiste à attribuer de manière aléatoire des pièces aux utilisateurs, qui les mettent en garantie. Ce mécanisme diffère de celui de la preuve de travail, utilisé à la fois par le Bitcoin et l’Ethereum, qui exige qu’un réseau mondial d’ordinateurs fonctionne en même temps lorsqu’une transaction a lieu.

Cette méthode est conçue pour encourager un effort de calcul accru pour les transactions, ce qui consomme beaucoup plus d’énergie que la preuve d’enjeu.

Sur son site Web, Cardano déclare : “Nous avons changé la science. Nous avons changé ce que signifie construire des systèmes mondiaux et des modèles durables d’échange et de gouvernance.”

Nous, aux côtés de notre communauté et de nos partenaires, définissons un nouvel avenir : un avenir décentralisé sans intermédiaires, dans lequel le pouvoir est rendu à l’individu“.

Quelles sont les raisons du succès de Cardano ?

Au cours des deux dernières semaines, le marché des crypto-monnaies s’est redressé. Le Bitcoin et l’Ethereum ont pris la tête de la vague, mais les “altcoins” ont également pris de l’ampleur dans la course aux prix.

La flambée du prix de Cardano est intervenue après l’annonce d’une mise à niveau majeure appelée Alonzo, qui sera lancée en septembre.

Alonzo introduira des contrats intelligents dans la blockchain. Les contrats intelligents sont des programmes stockés sur une blockchain qui s’exécutent lorsque des conditions prédéterminées sont remplies. Ils sont généralement utilisés pour automatiser l’exécution d’un accord et permettront à Cardano de déployer ses propres contrats intelligents et d’ouvrir la voie à ses propres applications décentralisées (dApps).

Une autre raison de la poussée de Cardano est qu’à partir du 25 août, sa pièce sera cotée sur la bourse du Japon après autorisation du pays, qui est considéré comme ayant l’un des critères les plus stricts pour entrer sur le marché.

Cela signifie que l’ADA de Cardano rejoindra l’élite des monnaies Bitcoin, Ethereum et Litecoin au Japon où elle sera mise à l’épreuve.